Zinedine Zidane ne sera pas le prochain entraîneur de Bordeaux. Malgré des contacts avec l’actuel adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid, Jean-Louis Triaud a mis fin au suspense dans ce dossier.

On ne reverra pas Zinedine Zidane à Chaban-Delmas la saison prochaine. Du moins pas en tant qu’entraîneur de Bordeaux. Pressenti pour succéder à Francis Gillot sur le banc aquitain, Zizou ne débarquera pas finalement. Je ne vais pas nier que nous avons entretenus des contacts, nombreux, a-t-il reconnu. Malheureusement, tout n’a pas pu se faire pour qu’on puisse recruter Zidane. Donc aujourd’hui, je peux confirmer qu’il ne sera pas l’entraîneur de Bordeaux, a avoué Jean-Louis Triaud, mettant fin à ce feuilleton sur les ondes de RTL.

A en croire le président des Girondins, le problème ne serait pas financier ou les conditions réclamées par l’actuel adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Non, c’est global, les conditions ne sont pas réunies, c’est tout. Quand ça ne doit pas se faire, c’est que ça ne doit pas se faire. Il faut tourner la page et passer à autre chose, a ajouté Triaud, selon qui l’attachement de Zizou au Real a rendu l’opération impossible. Vous ne pouvez pas ignorer quand même que deux de ses enfants sont au centre de formation du Real Madrid, que sa famille est très adaptée à Madrid, où elle vit depuis près de 11 ans. Voilà, c’est un contexte compliqué, a conclu le dirigeant aquitain.

Fin du rêve donc pour Nicolas De Tavernost et les supporters de Bordeaux. Il s’agit désormais d’ouvrir les autres dossiers. Ce ne sera pas Christian Gourcuff, en partance pour l’Algérie, ni Rémi Garde, qui va prendre une année sabbatique. Le nom de Willy Sagnol, qui ne sera pas retenu par la FFF malgré son contrat de sélectionneur des Espoirs, avait été avancé dans le cas où la piste Zidane échouait. Hervé Renard, qui va quitter Sochaux, serait également pressenti. Un nouveau feuilleton débute.