Un PSG braqué sur la Serie A ?

Football / Ligue 1

Un PSG braqué sur la Serie A ?
Photo TEAMSHOOT

Un PSG braqué sur la Serie A ?

Jeudi 12 juillet 2012 - 11:19

Le PSG semble toujours vouloir recruter ses nouveaux joueurs en Italie. Cette volonté est en partie due au passé de Leonardo en Serie A, mais aussi à ce que représente Carlo Ancelotti de l’autre côté des Alpes. Mais la situation financière du football italien est aussi l’une des raisons de cet intérêt.

L’arrivée de Leonardo au poste de directeur sportif du Paris Saint-Germain a donné une touche très italienne au recrutement du club de la capitale. Outre l’entraîneur des Rouge et Bleu Carlo Ancelotti, Jérémy Ménez, Momo Sissoko, Javier Pastore et bientôt Marco Verratti, voire Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic ont rejoint, ou sont sur le point de rejoindre l’effectif du PSG. Une obsession pour la Serie A compréhensible, tant nombre de joueurs de talent y évoluent, mais qui interroge quelque peu. Leonardo ne se focaliserait-il pas un peu trop sur les clubs de la Botte ?

L’explication de cet intérêt pour les joueurs de Serie A est assez facile à comprendre. En Italie, Leonardo est connu et respecté. Que ce soit en tant que joueur ou en tant que dirigeant du Milan AC, tout le monde connaît l’ancien international brésilien. A partir de ce moment, il est forcément plus facile d’entamer les négociations, et de se faire respecter au moment de discuter des indemnités de transferts. De plus, en tant qu’ancien directeur sportif du Milan AC, Leonardo doit encore bénéficier de nombreux contacts qui lui permettent de se tenir au courant des bonnes affaires à réaliser.

La présence de Carlo Ancelotti sur le banc du Paris Saint-Germain est aussi un facteur primordial. Qui ne connaît pas dans le football italien l’ancien coach rossonero, qui a notamment remporté deux Ligues des champions ? Si son travail est reconnu dans le monde du football, Ancelotti bénéficie d’une aura de l’autre côté des Alpes inégalée dans le reste du monde.

La Serie A est aussi un championnat plus accessible financièrement. Des clubs comme le Milan AC, par exemple, connaissent des périodes de difficultés de trésoreries. Alors que le fair-play financier, qui demandera à toutes les institutions footballistiques de dépenser au maximum autant d’argent qu’elles en rapportent, est proche d’être mis en place, les clubs de la Botte sont aussi plus susceptibles de vendre leurs meilleurs éléments que d’autres. Le pack Thiago Silva-Ibrahimovic pour 61 millions d’euros serait d’ailleurs la résultante de cette logique. Au final, le fait que Leonardo se focalise sur l’Italie plus que sur un autre championnat semble tout à fait cohérent.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine