Football - Ligue 1

Un nouvel OL se dessine

Un nouvel OL se dessine

Lundi après-midi, Jean-Michel Aulas et Rémi Garde présentaient à la presse les deux nouvelles recrues de l'Olympique Lyonnais, Steed Malbranque et Fabian Monzon. Des recrues à l'image du Lyon nouveau, qui doit désormais faire des économies. Pour autant, ces deux joueurs n'ont pas été recrutés par dépit, comme l'assure l'entraîneur lyonnais Rémy Garde, mais pour apporter un plus à l'effectif de l'OL. Concernant le retour de Malbranque, formé au club, Garde considère que le milieu offensif " va apporter de la maturité à un milieu de terrain qui en manque." Il est certain qu'avec Maxime Gonalons, Gueïda Fofana et Clément Grenier, les Gones manquent clairement d'expérience dans ce secteur de jeu. Fabian Monzon lui vient remplacer numériquement Aly Cissokho, parti pour Valence et le championnat espagnol. Là encore, Rémi Garde justifie l'achat de l'ancien joueur de l'OGC Nice. "Il a le profil offensif du défenseur sud-américain. Il a des qualités de contre-attaquant intéressantes", a expliqué le technicien de l'OL. On devrait donc voir Monzon prendre régulièrement son couloir gauche sur tous les terrains de Ligue 1.

Modric parti, une porte s'ouvre pour Lloris ?

Mais au final, les questions ont surtout porté sur les départs à venir, et notamment sur celui d'Hugo Lloris. Et sur ce point, Jean-Michel Aulas n'a pas fait de mystères. "J'ai informé Hugo ce lundi de la teneur de ces échanges. C'est lui qui détient la clé, la décision lui appartient, a expliqué Aulas. Je pense qu'il va être sollicité par Tottenham. À lui de voir s'il peut trouver les conditions d'une évolution conforme à ce qu'il attend, sportivement et fiscalement parlant." Les Spurs qui viennent de céder Luka Modric au Real Madrid pour une somme avoisinant les 35 millions d'euros, disposent désormais des liquidités nécessaires pour payer les 15 millions d'euros réclamés par l'OL pour leur portier.

Le président des Gones est aussi revenu sur la situation de Cris : "Cris a une possibilité de reconversion s'il devait partir. On lui a proposé quelque chose. De toute façon, quand on pense imposer quelque chose à un joueur, on n'y arrive pas. C'est sa décision qui sera prise en compte. Avec les conséquences que cela peut avoir par rapport à son évolution personnelle..."

Dans un dizaine de jours, et la fin de la période des transferts, les supporters lyonnais seront définitivement fixés sur l'identité finale de cette OL 2012-2013. Les surprises ne sont pas à exclure.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport