Battu par Evian-Thonon-Gaillard lors de la finale pour le maintien (0-3), Sochaux est relégué à l’issue de la dernière journée. Le club doubien va connaître un passage en L2, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 13 ans.

C’était le match à ne pas rater. Celui pour lequel ils avaient tant cravaché ces dernières semaines, enchaînant huit matches sans défaite pour s’offrir leur finale. Mais les Sochaliens ont complètement craqué contre une équipe d’Evian-Thonon-Gaillard tout simplement plus forte et repartie avec une victoire nette et sans bavure (0-3) et un maintien mérité de Bonal. Nous avons tout donné, mais mal donné. C’est dommage, car nous avons fait une seconde partie de saison exceptionnelle. Mais il fallait gagner ce match, et nous ne l’avons pas fait. Cela signifie que nous ne méritons pas de rester en Ligue 1, a analysé Hervé Renard à l’issue de la rencontre.

Il faudra donc attendre pour voir Sochaux améliorer son record de présence dans l’élite, qui s’élève à 66 ans à l’issue de cette exercice. Cette relégation, la première depuis treize ans, est la juste conséquence d’une saison ratée, durant laquelle le club a squatté la zone rouge depuis la 4e journée avant de retrouver l’espoir incroyable du maintien sur la fin, puis de craquer pour accompagner Ajaccio et Valenciennes en L2. Mais Sochaux reviendra en Ligue 1. C’est une place forte du football français, a tenu à ajouter Renard, qui a confirmé son départ du club et partira donc sur un échec. L’ancien sélectionneur de la Zambie va donc laisser les Lioceaux tenter de revenir dans l’élite sans lui. Pour le remplacer, les dirigeants sochaliens songeraient à Jean Fernandez, assure l’Equipe. Ce dernier est libre depuis son renvoi de Montpellier en début de saison.

Le successeur de Renard devra faire avec un effectif qui va se faire dépouiller. Sébastien Corchia va enfin quitter son club formateur, sauf incroyable nouveau rebondissement. Jordan Ayew va retourner à l’OM (Mayuka, Sinkala et Boukari étaient aussi prêtés). Sébastien Roudet, Cédric Kanté ou Carlao, en fin de contrat, n’ont pas prolongé, et des joueurs comme Cédric Bakambu, Julien Faussurier ou Roy Contout bénéficient d’une bonne cote sur le marché des transferts. Sochaux pourra s’appuyer sur les dernières pépites de son centre de formation, comme les milieux Sanjin Prcic ou Marco Ilaimaharitra. Voire peut-être ses recrues de l’hiver Yohan Pelé, Florian Marange et surtout l’international zambien Stoppila Sunzu, ramené par Renard et révélation de cette deuxième partie de saison. A voir si cela sera suffisant pour permettre à ce club historique de rapidement retrouver l’élite.