Rémi Garde n’entraînera plus Lyon la saison prochaine, c’est désormais officiel. Jean-Michel Aulas va devoir lui trouver un successeur. Les noms d’Hervé Renard, Jocelyn Gourvennec et Hubert Fournier ont déjà été avancés, tandis que la piste menant à Juninho pourrait emballer les supporters et que Willy Sagnol ne serait pas contre ce challenge.

Hervé Renard (Sochaux)
Son nom a été avancé par le Parisien, mais Jean-Michel Aulas n’a pas voulu commenter cette rumeur. L’ancien sélectionneur de la Zambie a vu sa cote grimper en flèche en même temps que son équipe de Sochaux refaisait son retard en Championnat. Maintien ou non à l’issue de la dernière journée, celui qui a été pressenti pour reprendre les rênes du Maroc ne devrait pas rester dans le Doubs et va chercher un challenge plus en adéquation avec ses ambitions après une première expérience concluante en L1.

Jocelyn Gourvennec (Guingamp
Annoncé comme l’un des prétendants à la succession de Christian Gourcuff à Lorient, l’entraîneur de Guingamp a balayé cette rumeur, affichant son envie de rester chez les récents vainqueurs de la Coupe de France. Mais l’intérêt de l’OL ne le laisserait pas insensible avance l’Equipe. Reste toutefois qu’il faudra convaincre les dirigeants de l’EAG de lâcher un technicien sous contrat jusqu’en 2017.

Hubert Fournier (Reims)
Ancien joueur de l’OL (1998-2000), son travail à la tête de Reims a régulièrement été salué par Jean-Michel Aulas. Une équipe qu’il dirige depuis 2009 et qu’il a mené jusqu’en Ligue 1 avec succès et un beau football. Suffisant pour en faire l’un des possibles successeurs de Rémi Garde ? Il a en tout cas prolongé son contrat jusqu’en 2016 en Champagne en décembre dernier. Là aussi, JMA devra se montrer convaincant avec les dirigeants rémois s’il veut approfondir cette piste.

Willy Sagnol (équipe de France Espoirs)
Il n’a jamais entraîné de club professionnel. Mais son travail à la tête de l’équipe de France Espoirs depuis un peu plus d’un an lui ont donné une certaine crédibilité. Bordeaux songerait à lui si la piste menant à Zinedine Zidane n’aboutit pas. L’Equipe glisse que Lyon pourrait également se montrer intéressé. Aujourd’hui, je suis heureux à mon poste mais, si des projets intéressants arrivent sur la table, il y aura une réflexion, a confessé dans les colonnes du quotidien sportif celui qui passe actuellement ses diplômes d’entraîneur. Seul problème : son image de joueur formé à Saint-Etienne ne passerait pas auprès des fans.

Juninho (sans club)
C’est sûrement le rêve d’une bonne partie de Gerland. Tout jeune retraité des terrains, Juninho a régulièrement été invité par Jean-Michel Aulas à intégrer le staff de l’OL depuis son départ du club, où il a passé huit saisons couronnées de succès entre 2001 et 2009. Il faut que ce soit lui. Je sais qu’il a déjà été invité à être coach de Lyon quand il était encore joueur… Le moment va venir. C’est par étapes, a récemment plaidé Edmilson dans l’Equipe concernant son ancien coéquipier. A 39 ans, le Brésilien n’a aucune expérience en tant qu’entraîneur. Mais Rémi Garde, ancien directeur du centre de formation de l’OL avant d’être nommé, n’en avait pas non plus et cela n’avait pas effrayé Jean-Michel Aulas.