Le PSG a terminé sa saison-record sur une victoire flamboyante face à Montpellier (4-0), samedi, dans le cadre de la 38e journée de L1. Sanctionné par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le club de la capitale, contraint de réduire la voilure et de surveiller ses dépenses vivra peut-être un été plus agité que les derniers dans le sens des départs. Revue d’effectif avant le mercato.

Ils vont rester


Sanction ou pas, l’avenir des tauliers du vestiaire parisien est réglé depuis longtemps. Salvatore Sirigu, Thiago Silva, Maxwell, Thiago Motta, Blaise Matuidi et Zlatan Ibrahimovic ont tous prolongé leur contrat cette saison et comptent parmi les symboles du projet des Qataris. Nicolas Douchez et Zoumana Camara, deux des rares Français de l’effectif, ont également prolongé pour une saison, acceptant sans problème leur statut de remplaçant. Marquinhos, Gregory Van der Wiel et Lucas Digne devront quant à eux lutter pour gagner leur place de titulaire la saison prochaine et justifier le montant de leur transfert en prouvant qu’ils sont l’avenr du club.

Même chose pour l’irrégulier Lucas Moura, pour qui le PSG ne pourra jamais récupérer les 40M€ investis en janvier 2012. Dernière recrue en date et surtout désiré par Laurent Blanc, Yohan Cabaye ne bougera pas non plus pour l’instant. Même chose pour Marco Verratti, son concurrent direct : le meilleur espoir de la saison en L1 a prolongé il y a peu, n’en déplaise aux médias italiens l’annonçant souvent sur le départ. Enfin Mike Maignan, 18 ans, devrait rester le 3e gardien de l’effectif, lui qui présente l’avantage d’avoir été formé au club. Un atout puisqu’ils doivent être 4 dans ce cas inscrits en C1.

Ils sont en stanb-by


Dépassé par Van der Wiel dans la hiérarchie à son poste, Christophe Jallet n’a pas clamé pour autant ses envies d’ailleurs, même si on l’imagine mal rester si par exemple Daniel Alves devait débarquer. En fin de contrat, Alex n’a toujours pas prolongé. Confiant à ce sujet il y a peu, le Brésilien, bien que titulaire indiscutable cette saison, ne représente plus l’avenir (il va avoir 32 ans) et prend une place hors UE. Titulaire, Adrien Rabiot pourrait l’être dans de nombreux clubs de L1. Son statut lui pèse et l’intérêt de clubs, étrangers ou pas, pour un transfert sec ou un prêt, pourrait bien le pousser à réclamer un bon de sortie, même temporaire. Ce sera également le cas pour Clément Chantôme à son retour de prêt de Toulouse.

Mais ces deux joueurs sont formés au club, une caractéristique rare et précieuse au PSG… Le cas de Javier Pastore est différent. El Flaco n’a jamais justifié le montant de son transfert et est annoncé sur le départ depuis un an. Si le PSG doit vendre avant d’acheter, il sera parmi les premiers candidats (volontaires ou non), au départ. Ezequiel Lavezzi s’interrogerait également sur son avenir dans le capitale. L’arrivée d’un nouvel attaquant (Griezmann ?) pourrait également le pousser à aller voir ailleurs. Enfin Edinson Cavani ne sera pas disposé à jouer une autre saison sur l’aile droite. L’Angleterre lui fait les yeux doux et il n’y serait pas insensible. De là à voir le joueur le plus cher de l’histoire de la L1 aller voir ailleurs…

Ils vont partir (ou être prêtés)


Bien que formés au club, les prêtés Alphonse Aréola et Antoine Conte ne devraient pas rester longtemps à leur retour de Lens et Reims. Le premier doit encore s’aguerrir et accumuler du temps de jeu, en L1 ou en L2, tandis qu’on imagine mal le second venir bousculer la hiérarchie ou s’installer dans la rotation en défense. Hervin Ongenda et Kingsley Coman devraient les imiter et grandir en prêt ailleurs. A moins que la sanction de l’UEFA ne vienne chambouler les plans concernant leur avenir… Seul le départ de Jérémy Ménez est acté à 100% : en fin de contrat, il ne prolongera pas son aventure à Paris.

Plus d'articles