Plombé par sa défense, Lyon a craqué sur la pelouse de Marseille ce dimanche soir (4-2). Gignac a symbolisé une attaque phocéenne enfin fringante. Les notes du match.

Ils ont brillé


Auteur d’un doublé, ce qui ne lui était plus arrivé depuis un an jour pour jour en L1, Gignac (7) a fait la différence au retour des vestiaires pour l’OM en étant parfaitement placé à la limite du hors-jeu. Une belle récompense pour l’attaquant, qui a pesé sur la défense lyonnaise tout au long de la rencontre. Il a été bien aidé par Thauvin (6), buteur puis impliqué dans le deuxième but de son coéquipier , et Cheyrou (7), auteur d’une grosse prestation dans l’entrejeu. En défense, Diawara (6) a été un roc pour ce qui ressemblait à son dernier match au Vélodrome, à qui il a peut-être fait ses adieux avec un joli but de la tête sur l’ouverture du score. A Lyon, Gonalons (5) a surnagé dans un secteur défensif à la ramasse, alors que Gomis (5) sauve sa prestation avec un but tout en puissance.

Ils ont déçu


S’il est apparu agacé à sa sortie, on conseille à Bisevac (2) de revoir sa prestation. Impliqué dans 3 des 4 buts encaissés par les siens, le Serbe a été le symbole d’une défense à la ramasse, tout comme Umtiti (3), son compère de la charnière centrale tout aussi peu inspiré. Fékir (3) a été celui d’un secteur offensif peu inspiré. Une semaine après sa grosse prestation contre Bastia, le jeune Lyonnais a semblé perdu à son poste de meneur de jeu, comme en attestent ses statistiques (24 ballons joués, 14 perdus, 60% de passes réussies). A l’OM, Mandanda (4) craque deux fois, la frappe de Gomis lui passant entre les jambes sur le deuxième but, alors qu’il a été rarement mis à contribution. Morel (4) délivre une jolie passe décisive mais a été trop léger défensivement, notamment sur le deuxième but encaissé par son équipe.

Les notes au complet

OM : Mandanda (4) – Dja Djédjé (5), Nkoulou (6), Diawara (6 Imbula 86e), Morel (5) – Romao (6), Cheyrou (7) – Payet (6, Fanni 79e), Thauvin (6, Valbuena 73e), A. Ayew (6) – Gignac (7).

Lyon : A. Lopes (4) – Tolisso (4), Bisevac (2, Grenier 67e), Umtiti (3), Bedimo (4) – Ferri 4), Gonalons (5), Mvuemba (5) – Fékir (3, Briand 57e) – Lacazette (4), Gomis (5).