Football - Ligue 1

OM : Anigo monte au créneau

Comme souvent lorsque l'Olympique de Marseille est attaqué dans les médias, José Anigo est monté au créneau, via le site officiel olympien. Et pour le directeur sportif du club phocéen, les attaques dont son président Vincent Labrune sont l'objet, viennent de personne souhaitant de déstabiliser l'OM. "On ne va pas jouer les paranos et dire qu'on en veut à l'OM. Simplement, personne ne nous attendait là où on est car on a démarré la saison avec un effectif rajeuni et qui n'avait pas beaucoup changé. Tout le monde pensait qu'on allait droit dans le mur mais pour notre plus grand bonheur, on a levé la tête rapidement, a expliqué Anigo. On avait annoncé en début de saison que l'équilibre financier était fragile car on avait perdu beaucoup d'argent en raison de la non-qualification en Champions League. Il faut repartir de zéro mais on se stabilise financièrement et, dès le prochain mercato et les saisons suivantes, ça va évoluer. Mais tout le monde a oublié qu'on part de loin avec de grosses difficultés." La meilleure des façons de se relever de cette situation difficile serait de remporter une victoire sur la pelouse de Brest, dimanche prochain, dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1.


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com













Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Deschamps: "J'ai encore du temps" Equipe de France

Deschamps: "J'ai encore du temps"

Après trois défaites lors de ses quatre dernières rencontres, l'équipe de France entame sa dernière saison de préparation pour l'Euro 2016. Le déplacement au Portugal doit marqué un changement de cap, au moins dans la manière, des Bleus. En conférence de presse, Didier Deschamps a confié son souhait de voir les Bleus retrouver "ce qui a fait notre force", vendredi face au Portugal en amical. Le sélectionneur de l'équipe de France revient aussi sur la place de Paul Pogba et l'association qu'il pourrait constituer entre Karim Benzema et Nabil Fékir.