Comme attendu, Leonardo Jardim est le nouvel entraîneur de Monaco. Le Portugais succède à Claudio Ranieri. Il a signé pour deux saisons, plus une autre en option.

Fin du mini-suspense. Leonardo Jardim entraînera bien Monaco à compter de la saison prochaine. La nomination du Portugais a traîné en longueur depuis l’annonce du départ de Claudio Ranieri, remercié sans ménagement après deux saisons satisfaisantes sur le Rocher. Elle est désormais actée. L’ancien technicien du Sporting Portugal, club qu’il a quitté après seulement une saison pour relever le challenge monégasque, s’est engagé pour deux ans, plus une autre en option. C’est un entraîneur qui a eu d’excellents résultats dans les clubs où il est passé. Il a une forte motivation et il fait partie de cette nouvelle génération d’entraîneurs qui amène une nouvelle dynamique. Il est ambitieux, comme nous. C’est exactement le profil que nous avions établi, s’est réjoui Vadim Vasilyev, le vice-président de l’ASM, concernant son nouvel entraîneur.

A 39 ans, Jardim, né au Venezuela, n’a pas eu une grande carrière de joueur, se destinant rapidement à coacher. Après des expériences réussies à Chaves, Beira-Mar et Braga, il est repéré en 2012 par l’Olympiakos, où il ne restera que six mois malgré de très bons résultats. La faute à une relation avec la compagne du président selon certaines indiscrétions… Revenu au Portugal l’été dernier, il a réussi à refaire du Sporting un club qui compte en terminant 2e du Championnat, derrière Benfica mais devant Porto. De quoi convaincre Monaco, et Luis Campos, conseiller portugais des dirigeants russes, qu’il pourra faire au moins aussi bien que Ranieri. Tout en ne s’immisçant pas trop dans le recrutement et en s’attirant les faveurs des stars de l’effectif.

Je crois très fort à ce projet et je pense que nous allons faire un bon travail ensemble avec le groupe, a déclaré le nouvel entraîneur du club de la Principauté. L’AS Monaco c’est une équipe avec des joueurs de qualité. Il y a beaucoup de jeunes joueurs de talent. Je vais tout faire pour les faire progresser. La première chose est déjà d’apprendre à parler français. Je prends des cours depuis quelques jours, c’est une question de respect pour les supporters, les gens du club et la Ligue 1. Concurrencer le PSG en L1, tout en faisant bonne figure sur la scène européenne et en remportant une coupe nationale à côté, voilà les objectifs qui devraient l’attendre pour sa première saison sur le Rocher. Avec à chaque fois légère marge d’erreur.