Peiné par le départ de Rémi Garde à l’issue de la saison, Jean-Michel Aulas va désormais se pencher sur l’identité de son successeur sur le banc de Lyon. On a défini un profil. Il est lié au projet d’entreprise, qui est dans la ligne droite du fair-play financier, a déclaré le président de l’OL, donnant quelques indices sur son prochain coach. On ne va pas prendre un entraîneur qui ne parle pas français, ou avec un staff pléthorique, mais un entraîneur qui a la mentalité de ce qui a été fait à l’OL. On privilégiera toutes les solutions qui permettent d’intégrer le staff existant et compétent actuel. On a des idées mais il est prématuré de répondre.

JMA s’est en tout cas montré rassurant sur ce dossier, qui devrait être bouclé après le stade en Corée du Sud, prévu du 18 au 25 mai : Il y a des solutions, l’OL suscite beaucoup de convoitise. On va prendre une décision aussi tôt que possible. On s’est renseigné sur certains, notamment par rapport aux contrats. On faire très vite des auditions. Au retour du stage en Corée, ce serait bien qu’il y ait une décision. On n’est pas dans une situation floue. Tout est possible mais je ne pense pas qu’une solution interne soit envisageable à court terme. J’ai une confiance absolue en Gérald Baticle, Bruno Génésio et Joël Bats. On va leur proposer de continuer.