Le LOSC avait la possibilité d’assurer la troisième place de la Ligue 1 pour de bon face à Bastia lors du match d’ouverture de la 36e journée de Ligue 1 (1-1). Mission ratée par l’équipe de René Girard, accrochée par des Bastiais lésés par l’arbitrage en fin de match.

Désireux de sceller pour de bon la troisième place du championnat synonyme de tour préliminaire de la Ligue des champions, le LOSC savait que les trois points étaient obligatoires contre le SC Bastia. Il a fallu attendre la trentième minute du match pour voir Salomon Kalou, lancé après un contre dévastateur de Nolan Roux, tromper Mickaël Landreau d’une frappe du droit. Une délivrance pour les nordistes qui avaient tout tenté contre la défense bastiaise bien en place. La fin de la période a ensuite été empoisonnée par les multiples fautes sifflées à l’encontre des deux camps.

En seconde période, Salomon Kalou avait eu une occasion en or pour mettre à l’abri les siens, mais l’attaquant ivoirien, seul face au but ratait l’immanquable (55e). Quelques instants plus tard, c’est Marvin Martin qui manquait le ballon devant les cages corses (62e). Les Lillois ont ensuite monopolisé le ballon alors que l’équipe de Frédéric Hantz attendait que l’orage passe. La révolte bastiaise a été sonnée par un lob signé Wahbi Khazri qui retombait tout près de la lucarne de Vincent Enyeama (75e). Dix minutes plus tard, Khazri de la tête, allait remettre son équipe sur les rails (85e, 1-1). Les Corses auraient même dû prendre l’avantage suite à un but de Florian Raspentino injustement refusé par le corps arbitral (88e).

Au final, Lille ne composte pas son ticket pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, mais s’en sort avec un point injustement accordé. Les Lillois comptent 68 points et comptent provisoirement un avantage de 8 unités sur Saint-Etienne. Le Losc attendra la réception du Paris Saint-Germain pour peut-être valider sa troisième place. De son côté Bastia compte 45 points et monte provisoirement au 10e rang de la Ligue 1.

Simon Champion