Lille et l'après Hazard, acte 1

Football / Ligue 1

Lille et l'après Hazard, acte 1
Photo TEAMSHOOT

Lille et l'après Hazard, acte 1

Vendredi 10 août 2012 - 17:42

Annoncé comme le principal concurrent du PSG, Lille débute sa saison par un déplacement compliqué sur la pelouse de Saint-Etienne, samedi. Après une préparation concluante, les Dogues vont disputer leur premier match officiel sans Eden Hazard. Un sacré test pour les joueurs de Rudi Garcia, et notamment Martin Martin et Salomon Kalou, censés faire oublier le prodige belge.

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ? Lille ne veut pas penser à cette maxime, bien que désormais orphelin d'Eden Hazard, parti cet été monnayer son talent à Chelsea. Un départ prévu depuis plusieurs mois et qui n'a pas perturbé le LOSC assure Rudi Garcia. "On a été préparé à cela. Eden est irremplaçable, mais on sait gérer les départs de joueurs importants", a résumé l'entraîneur lillois, rappelant que "50% de l'effectif qui a réalisé le doublé" en 2010-2011 a été renouvelé. Même s'il est toujours difficile de se relever du départ de son meilleur joueur, les Dogues ont prouvé cet été qu'ils n'en souffraient pas, avec aucune défaite en cinq matches de préparation et un collectif déjà bien rodé. "Personne ne peut remplacer Eden. On a perdu un gros joueur, mais la force du LOSC, ça a toujours été son collectif", a tenu à rappeler dans le JDD Rio Mavuba, le capitaine lillois. Sans le principal détonateur de leur jeu, les Dogues devront de toute façon être capables "d'apporter le danger sans forcément avoir d'exploits individuels et d'avoir une équipe plus collective", a de son côté rappelé Garcia.

Martin et Kalou, les successeurs


Pour faire oublier Hazard, Lille comptera toutefois sur deux individualités avec Marvin Martin et Salomon Kalou. Deux joueurs recrutés pour tenir les rôles que tenait le meilleur joueur des deux derniers exercices en L1 : un meneur de jeu et un ailier. "J'avais dit que j'essaierais d'attirer deux pointures pour remplacer Eden. Avec Marvin et Salomon, on les a, s'est félicité Michel Seydoux, le président lillois, dans les colonnes de l'Equipe. Quand on a un départ d'une aussi grande importance, il faut envoyer un message à ses troupes, mais aussi à nos concurrents." Le départ de Hazard ne devrait pas engendrer une révolution dans le jeu lillois. Rudi Garcia ne va ainsi pas changer son système tactique, un 4-3-3 qui peut se muer en 4-2-3-1 en phase offensive. "Il y aura un milieu assez dense quoi qu'il arrive car on veut la possession du ballon et évoluer avec un jeu tout en mouvements et en passes courtes", a prévenu le technicien nordiste, pas prêt de revoir ses préceptes de jeu.

Confiance, même sans Hazard


Martin est ainsi appelé à prendre la suite de Hazard pour diriger le jeu et devrait être associé à Rio Mavuba et Florent Balmont dans l'entrejeu. Quant à Kalou, remplaçant de luxe à Chelsea et qui n'a pas encore véritablement eu la possibilité de démontrer son talent chez les Blues, il devra apporter sa touche technique dans le secteur offensif, au même titre que Dimitri Payet, son pendant sur les côtés. "Les nouveaux joueurs devraient faire la différence, chacun à leur façon, a confirmé Benoît Pedretti devant les médias cette semaine. Salomon prend bien la profondeur et est capable de dribbler, quant à Marvin Martin, il possède une bonne qualité de passe pour trouver aisément les attaquants." Plus d'Eden Hazard, mais une confiance affichée par tous à l'aube de cette saison. Les premiers effets du départ du Belge seront de toute façon analysables dès samedi, lors du déplacement compliqué à Saint-Etienne offert à Lille pour le coup d'envoi de la saison.

Fiche Stats

Ligue 1
- Journée 1

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

« Notre projet ne s'arrête pas là. »

Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco

Direct Live