L’international Ivoirien de Nice, Seri réalise une belle saison avec le GYM. Dans une interview réalisée par Onze Mondial, le milieu a décidé de se confier sur son avenir. Nous vous en proposons un morceau.

Quel rapport entretiens-tu avec Favre ?
Lui et moi, on discute vraiment bien. Les gens ont l’habitude de dire que c’est mon papa. Parce qu’il a beaucoup d’admiration pour moi. Et inversement

Tu n’as pas été trop déçu du départ de Ben Arfa ?
Non. C’est vrai que ça a été une grosse perte pour le club parce qu’il a fait une grosse saison. Après, c’est un choix. Quand tu exploses comme ça, c’est à toi de décider si tu veux rester ou si tu veux partir. Il est parti et voilà. Les joueurs passent, le club demeure. D’autres sont arrivés. Mario et Younès notamment. Et le club continue d’avancer.

Tu risques de passer un été agité ?
Oui mais tu sais, ça va dépendre de beaucoup de choses. Il ne faut pas partir pour partir. Si je pars, ce sera pour rejoindre un club où il y a une réelle envie de jouer au football comme à Nice. Et je ne pars pas pour être sur le banc, je pars uniquement si je sais que je vais jouer.

Sur l’OM ?
Le coach Garcia est quelqu’un qui aime jouer. Là, il est en train de lutter pour une place européenne. Je pense que l’an prochain, il va faire un sacré recrutement par rapport au style de jeu qu’il veut mettre en place. L’OM va prendre de gros joueurs, ça va être un beau projet. Et en plus, il y a Payet qui est là-bas. Mais il n’y a rien de fait. Et surtout, je dois rester focalisé sur l’OGC Nice. Il me reste encore beaucoup de choses à faire ici. Tant que ce n’est pas fini, il ne faut pas penser à autre chose.