Les centres de formation passent le bac

Football / Ligue 1

Les centres de formation passent le bac
Photo MAXPPP

Les centres de formation passent le bac

Mardi 10 juillet 2012 - 15:49

Comme des milliers d'élèves, de jeunes footballeurs ont passé leur baccalauréat cette année. Si les résultats sont excellents à Nice, Nancy ou Toulouse, l'Olympique de Marseille fait grise mine.

En règle générale, les footballeurs sont critiqués pour leur manque d'instruction. Avec l'enchaînement des matches, des entraînements, des déplacements, il leur est évidemment difficile de suivre des cours. Toutefois, les centres de formation accordent de plus en plus d'importance à la réussite scolaire de leurs jeunes pousses. Comme des milliers d'autres élèves, certains stagiaires passaient leur baccalauréat cette année. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les résultats ont de quoi surprendre.

A l'Olympique de Marseille, tout d'abord, le bilan est catastrophique. D'après la Provence, aucun des 14 candidats ne l'a obtenu. Les deux seuls admis au second tour échouant également. L'information a toutefois été démenti par Henri Stambouli, le responsable du centre de formation de l'OM. "Deux jeunes ont réussi le bac, on tenait à le rectifier. On a un système de formation complètement différent d'un lycée classique. Normalement, ça se fait sur deux saisons par rapport à un élève classique", a-t-il précisé sur RMC. Avec 14,3% de réussite, le taux marseillais reste médiocre.

Dans les autres clubs, les résultats sont nettement plus réjouissants. A Rennes, dix élèves sur onze ont été admis (dont trois mentions Assez Bien) alors qu'un autre ira au rattrapage. De leurs côtés, Nancy et l'OGC Nice ont de quoi être heureux. Carton plein! Un dix sur dix, auréolé par sept mentions pour les Lorrains et six sur six (deux mentions) pour les "petits Aiglons". Le bilan est presque le même à Toulouse où huit des neuf candidats ont obtenu leur bac (trois mentions). A Montpellier, le résultat est très correct mais pourrait être amélioré puisque les six admis au second tour viendront peut-être s'ajouter aux onze déjà bacheliers. Tout comme à Lille où un cinquième élève (sur sept) aimerait imiter quatre de ses partenaires. Enfin, l'AS Saint-Etienne est particulièrement fier d'annoncer la réussite de treize de ses éléments (sur quinze).

Avec ces résultats globalement satisfaisants, les futurs footballeurs espèrent bien couper avec l'image du sportif écervelé.

Etienne Andurand

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine