Leonardo fait le tour du mercato du PSG

Football / Ligue 1

Leonardo fait le tour du mercato du PSG
Photo TEAMSHOOT

Leonardo fait le tour du mercato du PSG

Vendredi 29 juin 2012 - 10:52

Leonardo a fait un point complet sur le mercato du Paris Saint-Germain, qui tarde à décoller. L'occasion pour le directeur sportif du club de la capitale d'évoquer les possibles arrivées, avec la recherche d'un grand attaquant, et de balayer la piste menant à Kaka. Au niveau des départs, Kevin Gameiro et Mamadou Sakho ne disposeront pas d'un bon de sortie.

C'est désormais une habitude depuis un an. A chaque période de mercato, on a le droit à la mise au point de Leonardo. Pointé du doigt suite à plusieurs échecs au niveau du recrutement (Beckham, Pato et récemment Thiago Silva), le directeur sportif du Paris Saint-Germain se veut rassurant, comme à chaque fois qu'il s'exprime dans les médias. Dans les colonnes du Parisien, il confesse toutefois que les négociations sont "souvent très difficiles" avec les clubs contactés, du fait du statut de nouveau riche du club de la capitale. "Il n’est pas question de surpayer et faire n’importe quoi pour faire 'un grand coup'", ajoute-t-il, faisant référence aux dossier Carlos Tevez et Thiago Silva, qui ont capoté devant les demandes du premier nommé, et du Milan AC pour le défenseur brésilien. Dans un mercato pour le moment très calme, le PSG ne fera pas de folies et ne cassera pas sa tirelire pour attirer un grand nom. "Il faut plutôt faire grandir le club, saison après saison et, à un moment, un grand nom arrivera", expose Leonardo.

"Pas pressé", il n'a pas vraiment envie que Paris "surpaye" ses possibles recrues. "Il n’est pas non plus question que l’on surpaye dans des proportions inacceptables. Surpayer, d’accord. Mais dans une certaine limite", ajoute-t-il. Concernant les arrivées prévues, le directeur sportif "ne peut promettre" qu'un grand attaquant va débarquer dans la capitale. "Les grands attaquants coûtent cher, ce sont des opérations très compliquées. On étudie, on discute, mais on ne peut pas faire de folie. (…) Il est difficile d’aller chercher ce genre de joueurs dans un grand club", explique-t-il à ce sujet. La piste menant à Leandro Damiao ? "On a parlé avec lui au mois de janvier. Mais nous n’avons jamais avancé sur le dossier. C’est un véritable avant-centre mais je pense qu’il doit encore franchir un palier pour justifier le prix demandé par ses dirigeants", lâche Leonardo à ce sujet.

Pas de Kaka, ni de latéral droit


"Espérant" qu'Ezequiel Lavezzi sera là à la reprise de l'entraînement lundi même si "rien n'est signé", il justifie le recrutement de l'attaquant argentin de Naples par le fait qu'il apportera "d'autres alternatives", notamment en Ligue des champions. Quant à la rumeur Kaka, elle est balayée une bonne fois pour toute : "Il n’y a aucune négociation. Rien du tout. (…) En fait, aujourd’hui, Kaka n’est plus une priorité pour le PSG", assène Leonardo, qui précise également qu'aucun latéral droit n'est pisté malgré le départ de Ceara. Même constat au milieu de terrain. Si un très grand joueur par ligne est espéré, "encore faut-il trouver des joueurs meilleurs que les nôtres", lâche-t-il. Il en profite également pour tacler les clubs français au passage. "Nous avons sollicité certains clubs français, mais soit on essuie des refus soit on nous demande des tarifs incroyables. Et après, on nous reproche de ne pas acheter français ! Mais on fait comment ?", interroge-t-il, alors que peu de pistes françaises ont été annoncées du côté du PSG.

Concernant les départs, Leonardo s'est montré ferme au sujet des trois dossiers chauds du moment à Paris. Si Kevin Gameiro a bien exprimé ses envies d'ailleurs, Valence "a arrêté de faire des offres" pour lui et aucune "offre concrète" n'a été transmise. Pour Mamadou Sakho, la porte est fermée également : "Ces derniers mois, il a vécu une expérience nouvelle. Pour la première fois de sa carrière, il a senti qu’on le testait, comme s’il passait un examen. Mais c’est tous les jours comme ça dans un grand club. Il peut retrouver une place de titulaire. C’est le terrain qui donnera la réponse". Enfin, Leonardo préfère temporiser pour la prolongation de contrat de Nenê. "Il a réalisé une grosse saison et nous avons envie de le garder. Maintenant, il lui reste une année de contrat et je ne vois pas pourquoi nous devrions prendre une décision tout de suite. Cela reviendrait à dire que la dernière année de contrat ne sert à rien.", explique-t-il à ce sujet. Si l'objectif du PSG sera bien "de gagner le championnat, comme pour les quinze ou vingt années à venir", le club ne veut pas se précipiter sur le marché des transferts, sûrement échaudé par ses précédents échecs. S'il n'a pas évoqué son avenir, Leonardo serait bien inspiré de rapidement convaincre des stars, tout en croisant les doigts pour que les résultats soient au rendez-vous...

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine