Football - Ligue 1

Le PSG confirme, Montpellier s'enfonce

Le PSG confirme, Montpellier s'enfonce

Le Paris Saint-Germain commence à prendre sérieusement ses marques. Contre Toulouse (2-0), tout n'a pas été parfait mais déjà on peut constater qu'une fois la machine lancée, elle est très dure à contrer. Le PSG n'a pourtant pas outrageusement dominé la partie. Très bons en première période, à l'image d'Ibrahimovic et Verratti, les Parisiens ouvrent le score à la 37e grâce à un lob astucieux de Pastore, parti seul au but sur une longue passe aérienne de Verratti. Hormis son but, l'Argentin n'a absolument rien fait de bien et a enchaîné les mauvais choix. Efficacité maximum donc. Rigoureux mais très faibles offensivement, les Toulousains n'ont quasiment jamais inquiété l'arrière-garde parisienne. Bien plus inspiré, le PSG est également bien plus expérimenté. Sur chaque prise de balle, Ibrahimovic fait très mal à la défense du TFC. Dans les tribunes, un grondement résonne quand le Suédois a le cuir dans les pieds. Et explose quand il marque. Lancé dans la profondeur Ménez voit "Ibra" absolument seul devant le but et lui transmet. L'ancien du Milan AC ne se fait pas prier et pousse la sphère au fond d'un intérieur du pied (2-0, 68e). Il s'agit du cinquième but d'Ibrahimovic en quatre rencontres. Ecoeuré par le réalisme parisien, qui n'a pas eu une tonne d'occasions, Toulouse a finalement accepté la défaite d'un adversaire plus talentueux que lui. Après seulement cinq journées, Verratti et Ibrahimovic se sont déjà solidement imposés dans cette équipe et affichent une aisance technique et une sérénité déconcertante. Le public du Parc n'a d'yeux que pour eux. Les débuts difficiles du PSG sont oubliés, encore invaincu, le club de la capital prend provisoirement la troisième place du classement mais compte encore trois points de retard sur l'OM, le leader.

Montpellier humilié à Reims


Dans le même temps, Montpellier a pris une fessée face au Stade de Reims (3-1). Favori sur le papier, le champion de France en titre paye pour son manque de réalisme. Dominateurs en première période, les Héraultais se heurtaient à un Agassa impérial. Et a force de rater des occasions, les hommes de René Girard ont été punis. Diego Rigonato part dans le dos de la défense et s'en va tromper Jourdren (38e). Contre le cours du jeu, Reims prend les commandes de la partie. En deuxième mi-temps, le MHSC tente de réagir avec l'entrée de Cabella. Pour son premier ballon, l'international Espoirs combine avec Utaka et frappe au but. Agassa se troue et permet à Montpellier de revenir dans le match (55e). Loin d'être abattus, les Rémois repartaient de l'avant. Au terme d'un rush en solitaire, Glombard redonnait finalement l'avantage aux siens après avoir éliminé Hilton et Congré et lobé Jourdren (70e). Courtet corsera l'addition en fin de rencontre en marquant du reprise du gauche sur un centre fuyant de Glombard (86e). Battus pour la troisième fois en cinq journées, les Montpellierains sont à la peine en ce début de championnat et s'enlisent au classement. Avec un match disputé en plus, le MHSC est 14e. Reims lui se donne de l'air et remonte au 8e rang.


Achetez ce produit Paris SG sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport