Football - Ligue 1

Le point sur le mercato estival de l'OM

Le point sur le mercato estival de l'OM

Des défenseurs très tendres :
Depuis quelques mercatos, la cellule de recrutement olympienne peine à cibler des défenseurs centraux convaincants. Annoncé comme un futur crack et soi-disant suivi depuis plusieurs saisons, Matheus Doria cire aujourd'hui le banc de touche de Grenade. Quant à Karim Rekik et Rolando, ils ont effectué quelques bourdes qui ont coûté cher. Aucun des deux ne peut en tout cas prétendre à la succession de Nicolas Nkoulou, qui quittera le club en juin, au terme de son contrat. En ce qui concerne les latéraux, Javier Manquillo affiche un niveau correct mais n'est pour l'instant pas parvenu à se défaire de la concurrence de Brice Djadjédjé. Quant à Paolo De Ceglie, il paraît très limité, tant techniquement qu'en termes de concentration. Quoi qu'ait pu penser VLB, il semble évident qu'un remplaçant à la Juventus ne fait pas un titulaire en puissance à l'OM.

Diarra, l'énorme satisfaction de la récupération :
Les dirigeants phocéens en ont fait des tonnes, lors de l'arrivée de Lucas Silva. Néanmoins, il n'a suffi que de quelques semaines à Mauricio Isla pour lui prendre la place. Malgré un staff personnel dédié à son perfectionnement tactique, le Brésilien éprouve des difficultés à se situer sur le terrain et joue rarement juste. Quant au Chilien, s'il commet quelques maladresses, il compense par une activité très importante et un très bon placement. Son association avec Lassana Diarra est prometteuse, mais c'est bien l'international français qui crève l'écran, depuis août dernier. Il s'agit du gros coup réalisé par VLB et on peut se demander où en serait l'OM, sans lui, tant il semble porter l'équipe sur ses épaules.

Cabella et Nkoudou montent en puissance, Ocampos déçoit :
En ce qui concerne l'animation, Rémy Cabella a mis plusieurs mois à retrouver le rythme de la compétition et ouvrir son compteur stats. Il est aujourd'hui l'un des maillons forts de la formation phocéenne. Quant à Georges-Kévin Nkoudou, il est très prometteur. En ce qui concerne l'apport offensif, il est parvenu à compenser efficacement le départ d'André Ayew à Swansea. Comme Michy Batshuayi, on peut parfois lui reprocher de ne pas suffisamment jouer avec ses partenaires. Bouna Sarr a inscrit quelques buts mais ne bénéficie pas de suffisamment de temps de jeu pour qu'on puisse vraiment l'évaluer. Lucas Ocampos a du mal à justifier les 7 millions d'euros qui ont été placés sur lui, l'été dernier. Et, s'il ne l'a pas crié trop fort, on peut imaginer que Michel a pesté contre son président, qui ne lui a pas fourni de remplaçant à Michy Batshuayi. Un peu de concurrence n'aurait pas fait de mal au Belge. Ce dernier a beau présenter des stats exceptionnelles, il paraît davantage jouer un sport individuel que collectif.

Banc de touche : Michel n'a pas convaincu :
Bien que l'ancien défenseur du Real Madrid soit maintenant là depuis plus de quatre mois, l'effet de sa méthode se fait attendre. La défense reste très inquiétante, tandis que l'animation offensive affiche un déchet technique affligeant. Certains joueurs tardent enfin à réaliser des progrès ou à corriger leurs (gros) défauts. C'est notamment le cas de Michy Batshuayi et Benjamin Mendy, lesquels sont particulièrement inconstants.

D'une manière générale, le club phocéen paie le profond remaniement effectué l'été dernier (treize arrivées !). Les dirigeants ont réduit en poussière un effectif parfaitement rodé et qui avait fait de belles choses, l'année passée. Il faudra maintenant beaucoup de temps pour que le collectif se rode. On peut également s'interroger sur l'inexpérience et le mental très tendre de certains arrivants, ce qui complique les choses dans le contexte à pression marseillais. Michel dispose d'une demi-saison pour convaincre les supporters et regarnir les travées du Stade Vélodrome.

Jordan Belly pour Top Mercato


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com







SOLDES MONSTRES !!!! Le maillot du Barça à partir de 59 euros !


Sport-Kiff.com, la boutique du sport / Partenaire exclusif de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport