Football - Ligue 1

Le "pari fou" de Pascal Dupraz

Le

Pascal Durpraz a quitté son costume de consultant sur Canal+ pour endosser la veste de survêtement du TFC et se lancer dans une mission impossible. Le nouvel entraîneur toulousain a donné mercredi sa première conférence de presse. L'ancien entraîneur d'Evian TG a parlé pendant près de vingt minutes. "Avant de dire que le TFC jouera en Ligue 2 l'an prochain, permettez-moi de tenter ce pari fou, attaque le Haut-Savoyard. On peut le réussir. Il suffit de gagner quatre matchs de plus que le 17e pour se sauver. J'ai vu de l'enthousiasme, j'observe de la qualité. Je crois aux chances de ce club."

"Le jour où mathématiquement j'aurai devant moi la preuve irréfutable que le TFC est relégué, alors je vous le dirai."

"Le public doit comprendre que s'il existe une chance, ce n'est pas en sifflant qu'il va nous aider, mais en nous encourageant, implore aussi Dupraz. Je suis quelqu'un de passionné. A 40 ans, j'ai cru mourir alors que j'avais toujours pris soin de moi. Tout peut arriver."

Sa première mission consiste à "redonner de la confiance" aux joueurs toulousains. "Il ne s'agit pas de vie ou de mort, dit-il. Il faut vaincre cette peur si elle existe, collectivement. A plusieurs on renverse des montagnes. Il faut se tourner vers l'enthousiasme, l'amour."

"Pour le premier match, j'attends que des joueurs qu'ils donnent la victoire au club à domicile. Il ne manque pas grand chose. Quelque fois, cela se joue à rien, une décision arbitrale par exemple." Une façon de dire que le nouvel entraîneur toulousain a fait une croix sur sa première rencontre avec le TFC, dimanche à Marseille ?





à lire aussi

Buzz sport

Real Madrid - FC Barcelone à 20h45 Espagne

Real Madrid - FC Barcelone à 20h45

Entre le premier tour de la présidentielle et un match décisif pour Monaco face à Lyon, l’avenir de la Liga se joue aussi dimanche. C’est le tournant d’une saison passionnante avec un dénouement proche. Dimanche soir (20h45) l’Espagne connaîtra donc peut-être son futur Roi. Une victoire du Real Madrid face au Barca dans ce clasico, donnerait obligatoirement le trophée au club de la capitale. Alors que si le Barca venait à s’imposer face au Real, La Liga serait totalement relancé et un sprint final passionnant s’amorcerait.