Football - Ligue 1

Le onze de la mi-saison en Ligue 1

Le onze de la mi-saison en Ligue 1

Stéphane Ruffier (Saint-Etienne) : La "Ferrari" de Roland Romeyer n'aura commis qu'une seule bourde cette saison, mais ce fut malheureusement dans le derby contre l'OL, après que son président a descendu son homologue lyonnais Rémy Vercoutre pour mieux l'encenser. A part cela, l'ancien gardien de l'AS Monaco s'est montré très sûr dans ses interventions depuis le début de la saison, et mériterait probablement que Didier Deschamps se penche plus souvent sur son cas.

Anthony Réveillère (Lyon) : A 33 ans, le latéral droit de l'Olympique Lyonnais semble connaître une nouvelle jeunesse. Comme pour mieux prouver aux dirigeants du PSG qu'ils auraient mieux fait de s'attacher ses services cet été ? Son but inscrit contre Nice lors de la dernière journée de Ligue 1 démontre qu'il est au top de ses capacités, et que malgré son âge, il est encore un véritable atout pour Lyon.

Thiago Silva (PSG) : Son titre officieux de "meilleur défenseur du monde" ne semble pas usurpé. C'est tout simplement un régal de le voir évoluer sur un terrain, ce qui n'est pas donné à tous les défenseurs centraux du monde. Entre sa technique, son physique et son sens de l'anticipation, le capitaine du Brésil a tout simplement tout ce qu'il faut à ce poste.

Nicolas NKoulou (OM) : Le défenseur marseillais n'a peut-être pas encore atteint le niveau de jeu de son homologue brésilien du PSG, mais à 22 ans, il semble déjà posséder l'expérience d'un vieux briscard du championnat de France. A cela, il faut ajouter une technique hors-norme pour son poste, un physique et une pointe de vitesse impressionnants. Il a tout pour devenir un très grand dans les années à venir.

Lucas Digne (LOSC) : Véritable révélation du LOSC cette saison, le jeune Lucas Digne a fait mieux que se montrer à la hauteur des attentes suscitées en lui. Auteur de l'ouverture du score contre Copenhague, lors du barrage retour de la Ligue des champions, le latéral gauche a donc joué un rôle prépondérant dans la qualification des Nordistes en C1 cette saison. Pas mal pour un joueur de 19 ans.

Blaise Matuidi (PSG) : Le milieu de terrain parisien a enfin mis de côté ses pépins physiques et a démontré toutes ses qualités, sous le maillot du club de la capitale comme en équipe de France. Il n'hésite jamais à aller de l'avant et gratte un nombre de ballons impressionnant depuis le début de la saison. Carlo Ancelotti rechigne d'ailleurs à se passer de ses services malgré son effectif pléthorique, ce qui peut expliquer son petit coup de moins bien physiquement lors du mois de novembre.

Steed Malbranque (Lyon) : Recruté libre par l'Olympique Lyonnais en début de saison, le milieu de terrain a tout simplement éclairé le jeu rhodanien par sa qualité de passe et son activité sans relâche. Véritable box-to-box à l'Anglaise, Malbranque est LA bonne surprise de cette première moitié du championnat de France.

Mathieu Valbuena (Marseille) : Quelle première partie de saison du milieu offensif de l'OM ! Pour illustrer son apport dans le jeu phocéen, un seul chiffre : 618. C'est le nombre de passes réussies par l'international français dans la partie de terrain adverse. Son premier poursuivant Maxime Gonalons en a réalisé 535. "Petit vélo" a franchi un palier cette année, et c'est tant mieux pour Marseille et pour l'équipe de France.

Romain Alessandrini (Rennes) : Le milieu offensif du Stade Rennais n'a pas manqué ses début en Ligue 1. Recruté à Clermont cet été, Alessandrini a déjà marqué de son empreinte le championnat de France, grâce notamment à ses superbes buts inscrits (7) depuis le mois d'août. Passeur décisif à ses heures perdues (4), le joueur de 22 ans a donc toute la palette du milieu offensif moderne. Son coach Frédéric Antonetti peut se féliciter de cette bonne pioche.

Zlatan Ibrahimovic (PSG) : Son nombre de buts marqués (18) depuis le début de l'année devrait suffire à justifier sa présence dans le 11 de la mi-saison. Le record de Skoblar du nombre de réalisations inscrites au cours d'une saison (44 buts) sera difficile à atteindre, mais pas impossible. Cependant, l'international suédois n'est pas qu'un buteur, il sait aussi passer le ballon et organiser le jeu de la formation parisienne. A son poste difficile de trouver mieux dans le monde. Et dire que ce joueur évolue dans le championnat de France…

Rémy Cabella (Montpellier) : Si son équipe a du mal à assumer son statut de champion de France, Rémy Cabella, lui, ne se pose pas de question et confirme tout le potentiel qu'il laissait entrevoir par intermittence auparavant. Ses 5 buts et 3 passes décisives ont empêché Montpellier de totalement sombrer, et René Girard sait qu'il pourra s'appuyer sur son international Espoirs pour espérer accrocher une place européenne en fin de saison.

Remplaçants : Sirigu (PSG), Chedjou (Lille), Trémoulinas (Bordeaux), Gonalons (Lyon), Corgnet (Lorient), Traoré (Lorient), Cvitanich (Nice).




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport