Football - Ligue 1

Le LOSC ne se rassure pas

Le LOSC ne se rassure pas

Pas de quoi encore tirer la sonnette d'alarme. Mais ce troisième match consécutif sans victoire, après le nul concédé devant Nancy la semaine passée (1-1) et surtout la défaite à Copenhague en Ligue des champions mardi (1-0) ne fait pas vraiment les affaires de Lille et vient confirmer le début de saison délicat du 3e du dernier exercice. Avec il est vrai une équipe remaniée par Rudi Garcia en vue du barrage retour de la C1 mercredi (sans Chedjou, Mavuba, Kalou et Martin au coup d'envoi), le LOSC ne pourra pas vraiment regretter ce point pris sur la Côte d'Azur (2-2), face à une équipe de Nice qui n'a pas démérité. Lille va toutefois rapidement devoir élever ce niveau de jeu pour gagner ce genre de rencontre.

Pour cela, il faudra s'appuyer sur les quelques satisfactions de la soirée. Il y a tout d'abord bien entendu ce but de Payet, plein de sang-froid sur un service de Balmont (36e, 0-1). De quoi faire oublier au Réunionnais son penalty raté au Danemark un peu plus tôt dans la semaine. Il y a surtout la prestation exceptionnelle de Landreau dans les buts. Mis en concurrence avec l'ancien Brestois Elana, le dernier rempart nordiste a tout simplement écœuré un à un les attaquants niçois, avec des arrêts de grande classe. Bosetti (12e), Dja Djédjé (16e) ou Pejcinovic (42e), à chaque fois très bien placés, se sont heurtés à Landreau. Ce dernier n'a rien pu faire toutefois juste avant la pause, quand Pejcinovic, oublié par la défense lilloise sur un coup franc, l'a fusillé de près pour égaliser (1-1, 42e).

Landreau maintient le LOSC à flot


Landreau a également été impuissant devant Bauthéac, parfaitement servi dans l'intervalle par Meriem, peu après le retour des vestiaires (2-1, 55e). Claude Puel s'imaginait alors jouer un bien vilain tour à son ancienne équipe. C'était sans compter sur la force de réaction lilloise, autre satisfaction de la rencontre avec l'efficacité retrouvée devant les buts. Une efficacité symbolisée par le jeune Sidibé, titularisé pour la première fois en Ligue 1 depuis son arrivée de Troyes cet été. Pas vraiment rassurant sur le plan défensif, le joueur de 20 ans, fautif sur le deuxième but niçois, s'est offert un petit festival individuel pour remettre rapidement les deux équipes à égalité (58e, 2-2). Un résultat conservé par Lille grâce à deux nouvelles parades énormes de Landreau, devant Civelli (66e) et sur un coup franc dévié de Bauthéac (73e).

A l'image d'un défense (certes remaniée) très en difficulté et d'une attaque toujours à la recherche d'automatismes, les Dogues ne se sont pas vraiment rassurés avec ce point pris. Un point qui laissera peut-être des regrets aux Aiglons. S'ils ont marqué leurs premiers premiers buts en championnat cette saison, ils se sont heurtés à un grand Landreau, sans qui la victoire ne leur aurait peut-être pas échappé. Le LOSC devra montrer un bien meilleur visage mercredi, au Grand Stade devant Copenhague, pour espérer poursuivre son aventure en Ligue des champions.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport