Le hold-up de Bordeaux

Football / Ligue 1

Le hold-up de Bordeaux
Photo TEAMSHOOT

Le hold-up de Bordeaux

Dimanche 30 septembre 2012 - 23:22

Sans briller, Bordeaux est allé s'imposer sur la pelouse de Lyon (0-2), ce dimanche, en clôture de la 7e journée de Ligue 1. Trop maladroits dans le dernier geste, les Gones ont craqué sur deux des seules opportunités des joueurs de Francis Gillot, concrétisées par Trémoulinas (65e) et Diabaté (82e). L'OL abandonne du même coup sa 2e place au PSG et voit revenir son bourreau du soir à un petit point.

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Lyon. Le week-end dernier, l'OL avait décroché un point heureux à Lille (1-1), au terme d'une prestation insipide et en parvenant à marquer sur sa deuxième occasion. A croire que Bordeaux s'est inspiré de cet exemple pour venir réaliser un hold-up parfait à Gerland ce dimanche (0-2). Pourtant, les Girondins se seraient bien contentés d'un point à la vue avant le coup d'envoi : Francis Gillot avait ressorti pour cette affiche sa défense à 5, signe qui ne trompait pas sur les intentions aquitaines.

Faisant le dos rond et laissant l'utilisation du ballon à des Lyonnais bien peu inspirés, Bordeaux a attendu son heure, et peut également remercier Lovren, coupable sur les deux buts encaissés par son équipe ce dimanche. Le défenseur croate a tout d'abord trompé Vercoutre en déviant une frappe pas vraiment dangereuse de Trémoulinas (0-1, 65e). Puis il s'est complètement troué sur un centre de ce même Trémoulinas, permettant ainsi à Diabaté de tuer la rencontre de la tête (82e, 0-2). De quoi faire rager son gardien, seulement inquiété par Diabaté, justement, quand le score était de 0 à 0 (54e).

Un but injustement refusé à l'OL


Maladroit, sans réelle imagination sur les phases offensives, l'OL s'était procuré les meilleures occasions jusqu'alors. Mais Carrasso s'était interposé à deux reprises devant Grenier (29e, 57e). Gomis s'est également heurté au dernier rempart aquitain (53e, 67e). Plus que ces actions, Rémi Garde va pouvoir pester contre la décision du trio arbitral d'annuler un but totalement valable à Lacazette, qui aurait permis à son équipe d'égaliser, en jugeant que le corner de Grenier était sorti des limites du terrain. Une décision totalement injustifiée au final (67e). Un fait de match qui n'expliquera pas à lui seul la prestation et la première défaite lyonnaise de la saison, mais qui risque de faire jaser.

Il n'empêchera pas non plus les Girondins de dormir. Après avoir ramené un point de Paris (0-0) en s'appuyant sur la même solidité, les Aquitains réalisent une nouvelle jolie performance à l'extérieur. Sans éclat, il est vrai. Mais le résultat est là, et permet à Bordeaux de revenir à un point du podium et de l'OL. Dépossédé de son statut de dauphin de l'OM par le PSG, Lyon enregistre un sérieux coup d'arrêt et va rapidement devoir rebondir.

F.S

Fiche du Stats

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live