Dans l’expectative concernant sa participation à la prochaine Coupe du monde, Alexandre Lacazette a affiché sa volonté de rester à Lyon la saison prochaine.

Le Mondial, pas une obsession
Longuement interrogé dans les colonnes de l’Equipe ce dimanche, Alexandre Lacazette a évoqué ses chances de disputer la Coupe du monde cet été avec l’équipe de France. Je ne suis pas obsédé par cette date parce que je sais que cela ne servirait à rien. Je ne maîtrise rien, c’est au sélectionneur de faire ses choix. Et j’ai assez d’objectifs avec l’OL en ce moment, comme cette quatrième place, pour ne pas perdre d’énergie inutilement, a balayé le meilleur buteur français de Ligue 1, pour qui ce statut ne lui assure en rien une place dans les 23. Je pense que le sélectionneur veut, surtout, avoir différents profils. Si chaque meilleur buteur français des grands Championnats a le même profil, ça ne va pas l’intéresser beaucoup. Il est peut-être plus important d’être complémentaire des autres joueurs que d’être le meilleur buteur français de L 1, a ajouté l’attaquant de l’OL à ce sujet.

Un avenir encore incertain
Sous contrat jusqu’en 2016 et courtisé par plusieurs clubs anglais, le joueur formé à l’OL ne se voit pas bouger cet été. Cela ne dépend pas que de moi, il y a toujours le président dans l’équation. Mon envie profonde est de rester, de jouer dans une équipe compétitive et que le club compte sur moi, a-t-il assuré dans les colonnes du quotidien sportif, glissant que son avenir était lié à celui de Rémi Garde. Après, j’ai d’autres envies. Par exemple, que le coach reste. On en parle parfois entre nous, on attend sa décision. S’il ne la donne pas, c’est qu’il a ses raisons, mais on a envie de savoir. Si Garde venait à prolonger, Lacazette ne pense pas que son club sera obligé de le vendre cet été : Il faut demander au président, mais je ne crois pas qu’il me poussera à partir si je veux rester encore un an. Je pense que Max (Gonalons), déjà, va rapporter beaucoup. Et puis, je suis incapable d’avoir la moindre idée de ce que je vaux sur le marché…