X

L1 > Troyes et captain Nivet veulent enfin durer en Ligue 1

Benjamin Nivet (Troyes)

Promu cette saison en Ligue 1, Troyes va tenter de mettre un terme au phénomène de l’ascenseur. L’ESTAC est l’équipe à le plus avoir fait le yoyo entre la Ligue 2 et la Ligue 1 depuis 10 ans. Pour cela, Jaen-Louis Garcia s’appuie sur un effectif expérimenté

Troyes a une belle carte à jouer cette saison. La saison passée, le club est venu à bout du FC Lorient au terme d’un match de barrage.

Les hommes de Jean-Louis Garcia avaient alors créé la surprise en décrochant leur place dans l’élite. Une place qu’ils veulent conserver le plus longtemps possible. Pour cela, le mercato vise des joueurs d’expérience et qui connaissent bien le championnat.

Après avoir passé le test financier devant la DNCG, les Troyens ont pu commencer leur marché. Au niveau des départs, pour le moment seul Johan Martial est retourné en Israël. Le meilleur buteur de la Ligue 2, Adama Niane est toujours au club tout comme le solide défenseur Hérelle qui a même prolongé.

En revanche, l’ESTAC a recruté intelligemment avec la venue du défenseur vénézuélien Oswaldo Vizcarrondo (FC Nantes), François Bellugou (FC Lorient), Bryan Pelé (Brest), Mathieu Deplagne (Montpellier) et le prêt du jeune Brésilien Gabriel en provenance du LOSC.

Nivet, le Xavi de l’ESTAC

Côté ambition, le club va tout faire pour se maintenir dans l’élite. L’équipe a la capacité de réaliser cet exploit grâce à la bonne gestion de son entraîneur Jean-Louis Garcia qui connaît la bonne recette.

Il faudra être concentré et éviter les erreurs car à ce niveau-là, tout peut aller très vite et se payer cash. Troyes devrait être une équipe portée sur le jeu et non la position défensive. C’était en tout cas la philosophie de jeu la saison dernière.

Hommes à suivre :même si Jean-Louis Garcia reste un homme important dans la saison de l’ESTAC, le joueur à suivre sera sans nul doute le capitaine, Benjamin Nivet. A 40 ans passé il est le vrai leader du collectif et va disputer une nouvelle saison de Ligue 1.

Son expérience et sa vision du jeu seront primordiales pour le reste de ses camarades sur le terrain. Il réalise une magnifique carrière et rêverait de sauver son équipe de coeur avant de certainement mettre un terme à sa carrière. La clé sera également de le préserver un maximum pour éviter les blessures. Une mission pour Jean-Louis Garcia.

Avis de la rédaction :même si le mercato semble intéressant, il sera difficile de se maintenir avec une équipe assez vieillissante (Nivet, Darbion…). Mais Troyes n’aura rien à perdre et jouera avec ses armes. En outre, le club pourrait recruter un voire deux joueurs de plus avant la fin du mercato. Il se dit que l’équipe cherche un nouveau gardien.

Troyes va se battre pour le maintien et la rédaction voit l’ESTAC terminer entre la 19 et 20e place. A eux de nous faire mentir.

Greg Zerbone