Football - Ligue 1

L'ASM ne veut pas jouer 24 heures après Granville-OM

L'ASM ne veut pas jouer 24 heures après Granville-OM

L'AS Monaco n'est pas contente et elle l'a fait savoir dans un communiqué visible sur son site internet. La raison du courroux du club de la Principauté ? Le fait que le quart de finale de Coupe de France entre Granville et l'OM se dispute à Caen au Stade d'Ornano le 3 mars prochain, 24 heures avant la rencontre entre le SMC et l'ASM.

"Un vif sentiment d'incompréhension domine alors que cette pelouse du Stade d'Ornano est déjà apparue en mauvais état lors du dernier match contre Rennes. Un tel enchaînement de rencontres en moins de 24 heures sur le même terrain en plein hiver, et avec l'éventualité de prolongations, serait catastrophique pour le spectacle et constituerait une prise de risque inconsidérée pour l'intégrité physique des joueurs, déplore la direction de Monaco dans son communiqué. L'AS Monaco espère que les instances prendront conscience de cette situation ubuesque pour prendre les mesures nécessaires à l'heure où le football français prétend améliorer sa compétitivité et son attractivité."

A voir si les diffuseurs concernés par ces deux rencontres seront enclins à changer leur programmation...





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport

Chelsea marche sur City Angleterre

Chelsea marche sur City

Chelsea a conforté sa place de leader de la Premier League en s'imposant sur la pelouse de Manchester City (1-3), samedi en ouverture de la 14e journée. Les hommes d'Antonio Conte remportent leur 8e victoire consécutive et relèguent leur adversaire du jour à quatre points. Cahill avait marqué contre son camp en première période, permettant aux Citizens de mener à la pause. Mais Diego Costa (60e), Willian (70e) et Hazard (90e) ont inscrit les buts de la victoire. Les Blues prennent une sérieuse option sur le titre. En fin de rencontre, les Brésiliens de Chelsea ont adressé un message de soutien aux victimes du crash aérien intervenu en Amérique du Sud, ayant décimé l'équipe de Chapecoense.