Le président de Troyes Daniel Masoni penserait à José Anigo pour remplacer Jean-Marc Furlan.

José Anigo pourrait faire son retour en Ligue en tant qu’entraîneur, mais pas aux commandes de l’Olympique de Marseille. L’ancien directeur sportif du club phocéen, devenu recruteur en Afrique du Nord pour l’OM après son passage complètement raté à la tête de l’Espérance Tunis, serait pisté par le président de Troyes Daniel Masoni. Déçu par les résultats de son coach Jean-Marc Furlan, qui n’a toujours pas remporté le moindre succès en 11 journée de Ligue 1, le dirigeant de l’Estac verrait en Anigo le profil parfait pour diriger son équipe, à en croire nos confrères de L’Equipe.

Masoni souhaiterait un coach de type meneur d’homme, qui enverrait ses joueurs au combat, alors que Jean-Marc Furlan n’a jamais renié sa philosophie de jeu. De plus, en tant qu’ancien directeur sportif de l’OM, Anigo s’est créé un réseau et pourrait notamment convaincre des joueurs de venir rejoindre Troyes lors du mercato hivernal. Lanterne rouge du championnat, Troyes est loin d’être pour autant complètement largué. Le club de l’Aube se trouve en effet à 5 points du premier non-relégable. Pour autant, il n’y a plus de temps à perdre. Un réveil est attendu le plus rapidement possible et reste à savoir si cela passera par un changement de coach ou non.

Cette décision pourrait aussi être lourde de conséquence pour José Anigo. S’il décidait de rejoindre Troyes, il serait sans aucun doute obligé de rompre son contrat avec l’OM. Alors qu’il a su conserver un lien avec le club phocéen depuis plus de 30 ans, cela ne sera pas forcément une décision facile à prendre…