Football - Ligue 1

Ibrahimovic, la star du match

Ibrahimovic, la star du match

Des grands matchs, des derbies, des Clasicos, Zlatan Ibrahimovic en a disputé. Et des tas, même. Du haut de ses 31 ans et de son impressionnante carrière, qui l'a mené notamment à l'Ajax Amsterdam, à la Juventus Turin, à l'Inter Milan, au FC Barcelone ou encore au Milan AC avant de poser ses valises à Paris cet été, le Suédois ne compte plus les chocs au cours desquels il a fait la différence. Ce dimanche (21h), le géant attaquant va disputer son premier Classique OM – PSG, qui plus est au Vélodrome, dans la position du meilleur buteur du championnat. Ibra a inscrit sept buts en six apparitions en Ligue 1 (soit une moyenne d'une réalisation toutes les 77 minutes), plus un en Ligue des champions face au Dynamo Kiev. C'est donc tout logiquement que l'international suédois, l'un des meilleurs avant-centres au monde, est considéré comme le principal danger pour l'Olympique de Marseille.

Malgré tout, le club phocéen ne se focalise pas sur Ibrahimovic. "Je ne fais pas une fixation sur ses performances. Il a très bien débuté, c'est un très grand joueur mais je ne fais pas une fixation sur Ibrahimovic", indique l'entraîneur marseillais Elie Baup en conférence de presse. "Il n'y aura pas de plan anti-Ibrahimovic, on ne va pas tout changer parce que c'est Paris. On a des certitudes, il faut s'appuyer sur ce qu'on sait faire", ajoute le milieu défensif Benoît Cheyrou, qui risque de devoir s'opposer assez souvent à celui qu'il décrit comme "l'un des meilleurs attaquants du monde", dimanche. "Ibrahimovic, il a tout. C'est un très grand joueur. Il est au-dessus de la Ligue 1. Moi je suis tout en bas. Mais je ne crains personne. Je n'ai peur de rien. Je respecte Ibrahimovic, mais ce n'est pas parce que je dis que c'est un très grand joueur que j'ai peur de lui", avoue Jordan Ayew, dont l'ancien Milanais est l'idole.

Néanmoins, Ibra paraît quelque peu souffrir physiquement depuis deux matchs. Après avoir laissé Kévin Gameiro briller à sa place contre Sochaux, le colosse (1,95m, 95 kilos) a été particulièrement transparent à Porto en Ligue des champions, trainant clairement la patte, ce qui a pesé dans la première défaite parisienne de la saison. Son entraîneur Carlo Ancelotti ne s'en inquiète pas outre-mesure : "Il peut enchaîner tous les matchs. Nous devons juste faire attention à sa récupération pour éviter la blessure. Mais même si Ibra n'est qu'à 90 %, c'est un joueur très important et pas seulement parce qu'il marque. C'est un joueur fort mentalement. De tous les attaquants que j'ai dirigés, c'est le seul qui n'est pas égoïste. Il aime passer. Il fait peur aux adversaires. Mais il n'aime pas jouer seul devant. Il a besoin d'avoir avec lui un joueur comme Gameiro ou Ménez." L'OM doit espérer avoir droit au Zlatan Ibrahimovic des deux dernières rencontres plutôt qu'à celui qui a martyrisé Lorient, Lille ou Bastia notamment. Marseille n'a pas très envie de se faire "Zlataner" !


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport