Ibra sauve (déjà) le PSG

Football / Ligue 1

Ibra sauve (déjà) le PSG
Photo TEAMSHOOT

Ibra sauve (déjà) le PSG

Samedi 11 août 2012 - 23:08

Mené de deux buts à la mi-temps par Lorient, le PSG peut déjà remercier Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois, auteur d'un doublé après la pause (64e, 89e sp), a permis à son équipe de finalement partager les points avec les Merlus (2-2), qui ont dilapidé une avance acquise grâce à Maxwell contre son camp (4e) et Aliadière (44e). Mais Paris n'a pas réellement convaincu et devra se montrer plus efficace s'il veut justifier son statut de grand favori.

On a longtemps cru que le scénario de la saison passée allait se répéter pour le PSG contre Lorient pour cette 1ère journée. Menés de deux buts à la mi-temps par des Merlus loin d'être impressionnés, les Parisiens ont finalement évité la correction de justesse grâce à Zlatan Ibrahimovic. Pour justifier ce statut de favori, le club de la capitale devra espérer que sa défense se montre plus impériale pour la suite de cet exercice. Car Lorient a profité pleinement des errements de l'arrière-garde parisienne pour frapper à deux reprises dès la première mi-temps. Il n'a fallu que quatre minutes pour voir un premier but, inscrit par un Parisien... contre son camp. Sur un centre de Monnet-Paquet dévié par Sakho, Maxwell était surpris et envoyait le ballon dans les filets de Douchez, titulaire en lieu et place de Sirigu (0-1, 4e). Un coup de tonnerre qui faisait se taire le Parc des Princes.

Piqué au vif, le PSG était toutefois trop brouillon pour amorcer une véritable réaction, à l'image d'un milieu de terrain Chantôme-Verratti-Bodmer terriblement maladroit dans la gestion du ballon. Au contraire, ce sont même les Merlus qui se montraient les plus dangereux dans le premier acte. Douchez devait s'employer devant Aliadière (21e), Mvuemba (23e), Jouffre (27e). Traoré se voyait quant à lui refuser logiquement un but pour un hors-jeu (21e) et mettait le feu dans la défense parisienne (44e). Autant d'avertissements pas pris en compte par le PSG en souffrance sur chaque contre lorientais et puni juste avant la mi-temps par Aliadière, qui s'offrait un slalom dans une défense amorphe pour doubler la mise à l'entrée de la surface (44e, 0-2). Nouveau gros coup de froid dans le Parc des Princes, qui n'avait pas vraiment eu l'occasion de s'emballer sur un joli mouvement des siens, si ce n'est pour un face à face perdu de Lavezzi (35e).

Ibrahimovic frappe deux fois


La mi-temps faisait du bien aux Parisiens, qui revenaient bien plus efficaces, sous l'impulsion d'un Ibrahimovic intenable. Le Suédois voyait sa tête passer de peu à côté (48e), puis Lavezzi rater à nouveau une grosse occasion, seul devant Audard, sur l'un de ses services (50e). Dans la foulée, l'ancien Milanais passait tout près de son premier but en Ligue 1, mais sa frappe s'écrasait sur le poteau (53e). Ce n'était que partie remise. Dix minutes plus tard, Ibrahimovic prenait le meilleur sur Bourillon dans un duel aérien, et enchainait un contrôle de la poitrine suivi d'une frappe du bout du pied qui faisait mouche (1-2, 65e). Un but pour son premier match officiel, comme avec l'Inter Milan ou le Barça. De quoi rebooster enfin le PSG, qui jouait le tout pour le tout avec les entrées de Nene, acclamé par le Parc, et de Gameiro, qui remplaçait un Lavezzi plutôt décevant après la réduction de l'écart. Ménez se faisait quant à lui remarquer par ses ratés (61, 67e) sans faire réellement la différence sur son côté.

Lorient, amoindri par la sortie sur blessure d'Ecuele Manga à la mi-temps, faisait le dos rond, profitant de chaque contre pour faire souffrir la défense parisienne avec la vitesse de ses joueurs offensifs. Sans pour autant se montrer assez efficace dans le dernier geste, à l'image d'Aliadière (80e) dans une défense dépeuplée, Paris continuait de gâcher dans une fin de match décousue. Le but de Chantôme était refusé pour un hors jeu (81e), puis Gameiro et Ibrahimovic (83e) manquaient la balle d'égalisation dans la même minute, alors que Nene se montrait trop personnel (84e). Lorient finissait pas craquer dans les dernières minutes. Bourillon séchait Matuidi dans la surface. Carton rouge pour le Lorientais, et penalty pour le PSG. Comme il y a une semaine devant le Barça en amical, Ibrahimovic ne laissait personne d'autre s'approcher du ballon et s'offrait son premier doublé dans une ambiance incroyable (2-2, 89e). Un partage des points presque heureux pour le PSG, mais qui reste une contre-performance pour le club de la capitale. Il faudra rectifier le tir très rapidement, pour ne pas donner trop d'eau au moulin de ses nombreux détracteurs. Pour cela, Paris sait déjà qu'il pourra compter sur Ibrahimovic, qui, lui, a justifié son statut.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fiche du Stats

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live