Dans une interview, Bafétimbi Gomis s’est expliqué sur les raisons de sa non prolongation à Lyon et également sur le fait que sa prochaine destination ne sera pas motivée par l’argent.

Dans une interview accordée à Planète Lyon, Bafétimbi Gomis est revenu sur ses cinq saisons passées à Lyon ainsi que sur son futur. Son aventure avec l’OL est donc bien terminée. En fin de contrat, l’avant-centre a annoncé qu’il ne prolongerait pas avec les Gones. Gomis s’arrête donc à 94 réalisations avec Lyon en 243 apparitions.

Dans cette interview, l’avant-centre a notamment expliqué le refus de prolonger son bail avec l’OL l’année passée. C’était ni le bon moment, ni la bonne façon de me proposer la chose. Parce que lorsque tu proposes une augmentation à un joueur, c’est pour le valoriser, le récompenser. Et moi, je n’ai pas senti une récompense. C’était une prolongation aux mêmes conditions. Et puis, vu que Lisandro voulait jouer dans l’axe, je me suis retrouvé sur le banc. Tu ne vas pas prolonger dans un club si tu ne joues pas, si tu n’as pas de vision à long terme… Sachant qu’à chaque mercato, j’étais aussi susceptible de partir… Je ne sentais donc pas la confiance que parfois d’autres joueurs au club ont eue… Voilà les questions que je me posais. Bafétimbi Gomis sait maintenant qu’il n’évoluera pas à Gerland l’année prochaine.

Rester en France ? Je ne pense pas

À ce sujet, Gomis a assuré que son choix serait sportif et non financier, et qu’il quittera très certainement la France pour connaître sa première expérience à l’étranger, l’attaquant ne se montrant pas très sensible à l’intérêt de l’OM.

Mais pour l’instant, Gomis semble vouloir quitter la France : Je n’ai jamais pensé uniquement à l’argent. J’aurais pu partir en Russie (au Rubin Kazan), où on m’a proposé de doubler mon salaire, qui était déjà énorme. Rester en France ? Je ne pense pas. Car à part Paris ou Monaco – et ça m’étonnerait qu’ils me fassent une offre – j’aimerais découvrir autre chose, une nouvelle culture. S’il n’a pas donné d’indications sur sa future destination, Gomis est suivi en Turquie et en Angleterre, où, d’après la presse britannique, où Newcastle serait très intéressé par le profil de l’ancien Stéphanois. Mais rien de sûr pour le moment.