Evian a décroché son maintien en Ligue 1 après être allé s’imposer sur la pelouse de Sochaux (3-0) dans le match du maintien de la 38e et dernière journée du championnat. Les Eviannais étaient trop forts pour les hommes de Hervé Renard, qui descendent en Ligue 2.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ETG est allé la chercher. Confrontés à une équipe de Sochaux évoluant dans un Stade Bonal plein à craquer, les hommes de Pascal Dupraz ont été solides et se sont imposés sans sourciller (3-0), validant leur place en Ligue 1 l’année prochaine et condamnant leur adversaire du soir à l’échelon inférieur. Les Haut-Savoyards n’ont d’ailleurs pas attendu longtemps pour porter la première estocade, Daniel Wass reprenant spectaculairement un centre venu de la droite et mettant les siens sur de bons rails (1-0, 8e). Malgré des tentatives dont une frappe de Jordan Ayew sur le poteau, c’est bien Evian qui a doublé la mise peu avant la pause par Aldo Angoula, qui est venu catapulter une tête sur corner (2-0, 42e).

Au retour des vestiaires, les Eviannais ont continué à dominer les débats, n’étant que trop rarement inquiétés par une formation de Sochaux timorée face à un tel événement. Sereins, les visiteurs ont attendu leur heure et fini par assurer leur maintien par l’inévitable Daniel Wass, à la réception d’un centre de Modou Sougou (3-0, 72e). Pascal Dupraz admettra après la rencontre que ses joueurs s’étaient servis de la préférence collective accordée à de valeureux Sochaliens, dont le parcours magnifique s’est achevé samedi. Sochaux évoluera donc en Ligue 2 la saison prochaine alors que son bourreau du soir continuera son aventure parmi l’élite.

Dans les autres rencontres de la soirée, Bastia a fait ses adieux à Mickaël Landreau et Julien Sablé, qui finissent leur carrière sur un triste 0-0 contre Nantes. Mais l’objectif était déjà atteint pour ces deux équipes, qui évolueront en Ligue 1 l’année prochaine au même titre que Reims et Rennes, qui s’affrontaient dans le même temps. Les Bretons sont allés s’imposer (3-1) en Champagne grâce à des buts de Doucouré, Toivonen et Ntep contre une réalisation de Diego. De son côté, Toulouse a bouclé l’exercice de la plus belle manière en s’imposant contre Valenciennes (3-1). Déjà condamné, VA n’a pas résisté à Wissam Ben Yedder, auteur d’un triplé. Anthony Le Tallec lui a répondu mais le mal était déjà fait : Valenciennes jouera en Ligue 2 la saison prochaine, tout comme Ajaccio et Sochaux.