Comme après chaque journée de Ligue 1, Sport.fr fait le bilan. Cette 38e journée a vu la rélégation de Sochaux, battu par Evian-Thonon-Gaillard (0-3), tandis que Lille et Lyon, vainqueurs à Lorient (1-4) et Nice (0-1), conservent leur place européenne.

Les enseignements :


Pas de miracle pour Sainté et l’OM
Il restait des enjeux dans le haut du tableau. Mais il n’y a finalement pas eu de bouleversements au classement. Lille a conservé sa place sur le podium en allant s’imposer à Lorient (1-4). Menés au score pour le dernier match de Christian Gourcuff sur le banc des Merlus et alors dépassés par Saint-Etienne au classement, les Dogues ont haussé leur niveau pour finalement s’imposer et briser les rêves de C1 des Verts, qui avaient accompli leur part du travail devant Ajaccio (3-1). L’ASSE sera accompagnée en Ligue Europa par ses voisins de Lyon. L’OL a gagné aussi à l’extérieur, à Nice (0-1), pour rester européen et maintenir à l’écart l’OM, qui a gagné contre Guingamp (1-0) mais a perdu Steve Mandanda.

Evian coule Sochaux
C’était l’autre enjeu de la soirée. La finale pour le maintien n’a pas donné lieu à un gros suspense. Evian-Thonon-Gaillard a calmé les ardeurs de Sochaux et de Bonal en remportant assez facilement la rencontre 3 à 0. Le Danois Daniel Wass a été le héros haut-savoyard en s’offrant un doublé cotre des Sochaliens loin du niveau affiché ces dernières semaines qui leur avait permis de croire au maintien De quoi permettre aux joueurs de Pascal Dupraz de rester en L1 et même de terminer 14e, alors que les Lionceaux sont relégués pour la première fois depuis 13 ans en L2. Une déception pour Hervé Renard, qui a perdu son pari mais s’est rabiboché avec son homologue à l’issue de la rencontre.

Le top


PSG Même si le titre et le record de points étaient déjà acquis, le PSG a assuré le spectacle en étrillant Montpellier pour conclure une saison presque parfaite. Le public du Parc des Princes a vu des buts, dont un de Zlatan Ibrahimovic, une large victoire des siens (4-0), et un joli spectacle avant la remise de l’Hexagoal à Laurent Blanc et ses joueurs. Une soirée parfaite.

Le flop


Sochaux Tout ça pour ça. Invaincus depuis huit matches et rois de Bonal depuis février, les joueurs d’Hervé Renard ont craqué au pire des moments contre Evian-Thonon-Gaillard, lors de la finale pour le maintien (0-3). Si les Lionceaux ne doivent pas leur relégation uniquement à cette défaite, ils sont passés à côté de la dernière chance de maintien qu’ils s’étaient offert.

Le joueur


Loïc Perrin Superbe semaine pour le capitaine de Saint-Etienne. Convoqué pour la première fois en équipe de France en tant que réserviste pour la Coupe du monde, le défenseur a fêté ça en s’offrant un doublé face à Ajaccio samedi (3-1). Deux buts insuffisants pour permettre aux Verts de se qualifier pour la Ligue des champions, mais qu’importe.

Le buzz du week-end : le but chambreur de Ntep


Paul-Georges Ntep s’est attiré les foudres de Reims et de propre entraîneur en inscrivant le 3e but de Rennes d’une façon limite. Seul devant la ligne de but, l’attaquant s’est baissé pour pousser le ballon de la tête. Un chambrage sanctionné dans la foulée par sa sortie par Philippe Montanier. Le joueur s’est défendu de toute mauvaise intention après le match. Mais le match était fait.

La vidéo