Bastia dénonce un manque à gagner de 1,7 M€ en droits TV en raison de son affaire contre Nantes.

Dixième de Ligue 1, son meilleur classement depuis l’exercice 2010-2011, le SC Bastia l’a mauvaise. Le club corse a dénoncé une surprise de taille avec l’attitude de la LFP, qui l’a lésé d’1,7 million d’euros dans la redistribution des droits TV à l’issue de la saison écoulée.

La raison ? La Ligue a distribué ces revenus sans tenir compte du match gagné sur tapis vert par le SCB contre Nantes de la 1ère journée, à qui elle a pourtant donné raison dans cette affaire. Bastia, qui avait porté réclamation alors qu’un Nantais suspendu était entré en jeu, a été récompensé par les droits TV normalement reçus par le 13e, soit sa place sans les trois points gagnés contre les Canaris. Le fait que le FCN ait porté l’affaire devant le tribunal administratif a poussé la LFP à prendre cette décision.

Cette mesure concerne également les clubs de Lorient et Toulouse. Ces sommes seront donc bloquées jusqu’à extinction du litige, regrette le club de Bastia, dénonçant cette décision dans un communiqué officiel et bien décidé à ne pas se laisser faire. Fermement décidé à faire valoir ses droits, le Conseil d’Administration du Club se réunira avec ses Conseils dès lundi pour décider de la marche à suivre, conclut le SCB, qui pourrait à son tour porter cette affaire devant la justice…