A 36 ans, Florent Balmont a posé ses valises de joueur professionnel à Dijon. Après huit saisons à Lille, où il lui restait pourtant un an de contrat, le milieu de terrain s’est engagé avec le promu. Il retrouve son ancien entraîneur, Frédéric Antonetti, à l’occasion de la 2e journée de Ligue 1. L’occasion pour l’infatigable milieu de revenir sur les raisons de son départ.

Avec le LOSC, Florent Balmont a disputé 326 matches, dont 16 en Ligue des Champions, remportant la Ligue 1 et la Coupe de France en 2011. Il confirme la fraîcheur de ses relations avec Frédéric Antonetti. Il a quitté Lille parce qu’on lui a demandé de partir. L’entraîneur de Lille a été très clair avec lui. Il m’a dit que ce serait compliqué, et que je n’aurais pas beaucoup de temps de jeu. Il était donc préférable de partir, avait expliqué Balmont au moment de signer à Dijon un contrat de deux ans (avec une option pour une saison complémentaire). Les deux hommes s’étaient déjà côtoyés durant trois saisons du côté de l’OGC Nice (2005-2008), avant de se retrouver à Lille en novembre dernier. Sur la Côte d’Azur, Antonetti et Balmont n’ont pas toujours affiché une relation idyllique.

Trois entraîneurs m’ont marqué à Lille : Rudi Garcia, Hervé Renard et René Girard. Pas les quatre. Je suis parti tranquillement, j’ai dit au revoir à tout le monde. Je lui ai serré la main (à Frédéric Antonetti, NDLR), c’est tout. Ce n’est pas une personne que je vais retenir, a expliqué Florent Balmont, interrogé sur les techniciens qu’il a connus à Lille, jeudi matin en conférence de presse. Avec l’entraîneur des Dogues la poignée de main sera sans doute fraîche.