Football - Ligue 1

Anigo et le mercato hivernal de l'OM

Anigo et le mercato hivernal de l'OM

José Anigo et l'Olympique de Marseille ont choisi de ne pas être inactifs sur le marché des transferts cet hiver. Après avoir rapidement engagé le Valenciennois Foued Kadir, "un investissement intelligent" selon le directeur sportif phocéen, l'OM est "toujours en négociations" avec Le Havre au sujet de son jeune gardien de but, Brice Samba (18 ans), afin d'en faire la doublure de Steve Mandanda. "L'affaire est en train de se finaliser avec ses agents, indique Anigo. J'espère que ce sera fini ce jeudi soir et qu'on pourra la présenter demain. Il ne faut pas se fier à l'âge de Brice, il a 18 ans mais déjà une certaine maturité. Il était convoité par beaucoup de bons clubs. C'est une bonne opération pour l'OM."

Au rayon des départs, le dirigeant a en revanche formellement démenti les rumeurs concernant Loïc Rémy, annoncé notamment avec insistance du côté des Queens Park Rangers, où l'entraîneur Harry Redknapp l'apprécie beaucoup : "Il n'y a rien, il est là, il s'entraîne, il est joueur de l'OM à 1000%." Quant aux prêts annoncés de Florian Raspentino et Leyti N'Diaye au Stade Brestois, José Anigo a apporté quelques précisions : "Pour Raspentino, on discute avec Brest pour un prêt sec, sans option d'achat. Idem pour N'Diaye. Florian est plutôt partant, cela ne se fera peut-être pas ce week-end. Il a envie d'avoir plus de temps de jeu. On verra avec Leyti si on peut coupler les deux mais on doit avoir une discussion avec lui, je ne lui en ai pas encore parlé."


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com









Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Moins d'aide au pilotage, des moteurs plus bruyants... la F1 fait sa petite révolution Formule 1

Moins d'aide au pilotage, des moteurs plus bruyants... la F1 fait sa petite révolution

Les aides au pilotage, électroniques ou humaines seront limitées dès le prochain Grand Prix de Belgique de Formule 1, et des changements seront apportés aux échappements des moteurs V6 turbo hybrides de F1 dès 2016 "pour augmenter leur niveau de bruit". Ces décisions ont été prises mercredi, lors d'une réunion près de Londres, par le Groupe stratégique de la F1, constitué de six écuries sur dix (Mercedes-AMG, Red Bull, Ferrari, McLaren, Williams et Force India), de représentants de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et de Formula One Management (FOM), la société du promoteur de la F1, Bernie Ecclestone.