Football - Espagne

Ronaldo est flou sur son avenir

Ronaldo est flou sur son avenir

"C'est un privilège d'être ici et de laisser ma marque." S'il s'était arrêté à cette phrase, Cristiano Ronaldo aurait sans aucun doute donné le sourire au président du Real Madrid, Florentino Pérez, et à ses collaborateurs. Mais ensuite, le génie portugais de la Casa Blanca a ouvert une parenthèse consacrée à son futur. En clair, "CR7" a ajouté qu'il a encore "quelques années" de contrat à honorer au Real avant de changer éventuellement d'air. Alors que son bail chez les Merengue expirera en juin 2018, Cristiano Ronaldo pourrait donc quitter librement le Real dans environ deux ans et demi.

Cas échéant, ce serait une vraie catastrophe industrielle pour les Madrilènes qui seraient privés de leur figure de proue. "Ensuite, nous verrons ce qui se passera dans le futur", a insisté Cristiano Ronaldo qui ne veut pas en dire trop pour le moment. Une chose est sûre, ces paroles vont arriver jusqu'aux oreilles des dirigeants de Manchester United et bien sûr du Paris Saint-Germain qui rêvent d'obtenir sa signature prestigieuse.

Alors qu'il est âgé de 31 ans depuis trois jours, le Portugais reste très performant sur le terrain comme l'attestent ses statistiques stratosphériques qui rendent jaloux bon nombre d'autres footballeurs (30 buts et 10 passes décisives). Même s'il considère toujours que la Liga est "le meilleur championnat dans le monde", devant la Premier League anglaise, Cristiano Ronaldo a semé un vent de panique incroyable dans la capitale ibérique...

Vincent Bogard pour Top Mercato


Achetez ce produit Real Madrid sur sport-kiff.com









à lire aussi

Buzz sport

PSG - OL en finale ! Ligue des champions dames

PSG - OL en finale !

La finale de la Ligue des champions féminine sera 100% française avec le PSG opposé à l'OL ! Les Parisiennes, dirigées par Patrice Lair, ont sorti le FC Barcelone. Déjà vainqueur en Catalogne (3-1), le club parisien a confirmé à la maison (2-0) avec des buts de Sabrina Delannoy (55e sur penalty) et Irene Paredes (61e). L'Olympique Lyonnais, dirigé par Gérard Prêcheur, qui s'était imposé 3-1 à l'aller face à Manchester City, s'est qualifié malgré une défaite 1-0 au retour. Rendez-vous le 1er juin à Cardiff !