Football - Espagne

Rami devra faire mieux en 2013

Rami devra faire mieux en 2013

Cette année, Adil Rami a vécu avec le FC Valence un début de saison quelque peu compliqué. Neuvièmes de Liga après 17 journées, les Valenciens ont cependant pu se consoler en Ligue des champions, où ils ont terminé deuxième de leur poule, derrière un Bayern Munich presque intouchable. D'ailleurs, le club che rencontrera le Paris Saint-Germain en 8e de finale, l'occasion pour Rami de revenir dans le championnat de France pour la deuxième fois en quelques mois, après avoir affronté ses anciens partenaires du LOSC lors de la phase poules. Mais à l'image de son club, l'international français alterne le bon et moins bon lors de cet exercice 2012/2013.

Evidemment, tout le monde a en tête le lob de 55 mètres inscrit par le défenseur central en Coupe du Roi, face à Llagostera. Mais ce coup de génie est loin d'être représentatif des performances globales de Rami. Par exemple, lors de la 13e journée de Liga contre Malaga (défaite 4-0), l'intéressé a presque à lui seul plombé son équipe en étant impliqué sur tous les buts, et en se faisant exclure en fin de rencontre. Le genre de prestation qui font douter du réel niveau de jeu de l'ancien Lillois, souvent victime de sauts de concentration préjudiciables pour ses partenaires.

Une place à regagner en équipe de France


D'ailleurs le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps semble douter de la capacité de Rami à pouvoir assurer en équipe de France. Alors qu'il était un titulaire indiscutable sous Laurent Blanc, le joueur de Valence est désormais cantonné à un rôle de remplaçant, derrière Mamadou Sakho, Laurent Koscielny et Mapou Yanga-Mbiwa. Mais pas de quoi faire douter cet éternel optimiste d'Adil Rami, qui en conférence de presse avait certifié qu'il ne lâcherai rien : "Je suis un compétiteur. J'ai envie d'être titulaire et de jouer tout le temps. Mais ce n'est que le début. Je sais comment ça se passe en équipe de France."

Et quoi de mieux pour revenir en grâce aux yeux du sélectionneur que d'aider son équipe de Valence à revenir sur le devant de la scène en Espagne ? Dès samedi, le club che se déplace sur la pelouse de Grenade dans le cadre de la 18e journée de Liga. Une victoire permettrait de lancer de nouvelles bases pour cette année 2013, et de rester coller au peloton des poursuivants. Car au final, ce ne sont pas les 7 points qui séparent le FC Valence de Malaga (4e) qui devraient effrayer Adil Rami et ses coéquipiers.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport