Après avoir été entendu une première fois à Madrid, par le juge d’instruction en charge de l’enquête sur les irrégularités ayant entaché son transfert au FC Barcelone, Neymar a été rattrapé par la justice brésilienne.

Neymar est officiellement accusé par le parquet brésilien d’évasion fiscale. Le Brésilien a été entendu par la justice espagnole en qualité de mis en examen pour corruption entre particuliers et escroquerie. Mais cela n’a pas suffi puisque la justice brésilienne, qui a déjà notamment gelé une partie des actifs du joueur (47,3 millions de dollars) pour fraude fiscale présumée entre 2011 et 2013 a remis l’action judiciaire en marche.