Messi-Ronaldo, la balle au centre

Football / Espagne

Messi-Ronaldo, la balle au centre
Photo TEAMSHOOT

Messi-Ronaldo, la balle au centre

Lundi 8 octobre 2012 - 16:36

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne se lâchent pas d'une semelle dans la course au titre honorifique et subjectif de meilleur joueur du monde, tous deux auteurs d'un doublé lors du Clasico Barça - Real de ce dimanche soir au Camp Nou.

Opposés dans la course au Pichichi, au titre de champion d’Espagne avec leurs clubs respectifs, au Ballon d’Or, au statut de meilleur joueur du monde, tout simplement, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n’ont pas pu se départager ce dimanche soir. Face-à-face lors d’un énième Clasico, l’Argentin du FC Barcelone et le Portugais du Real Madrid ont brillé autant l’un que l’autre, s’offrant chacun un doublé, et un match nul aussi bien individuellement qu’au score final de la rencontre (2-2). De duel entre les deux meilleures équipes du monde, il n’a résulté qu’un duel entre les deux plus beaux représentants de son sport, qui enchante le public du monde entier. "Il devrait être interdit de chercher à dire qui est le meilleur joueur du monde. Ces deux-là sont d’une autre planète. J’aimerais évidemment que ce soit mon joueur qui gagne le Ballon d’Or, parce qu’il a remporté le championnat le plus important au monde, mais tous les deux sont très bons", a déclaré José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid, à l’issue du Clasico.

La presse espagnole, mais également mondiale, ne peut que s’incliner devant le talent des deux attaquants. Le quotidien sportif espagnol Marca, reprend en Une ce lundi les mots de Mourinho, "D’une autre planète", pour caractériser la Pulga et CR7. AS relève de son côté le "Match nul aussi dans la bataille pour le Ballon d'Or", qui ne devrait pas leur échapper, à moins qu’Andres Iniesta ne le leur souffle sous le nez, comme le dernier prix du meilleur joueur évoluant en Europe, remis par l’UEFA. Blessé à l’épaule en retombant d’une tentative de coup de pied retourné, Ronaldo a inscrit un but du pied gauche, et un du pied droit en duel avec Victor Valdes, tandis que Messi a profité d’une mauvaise détente de Pepe pour récupérer un ballon et tromper Iker Casillas à bout portant, avant de transformer un coup-franc somptueux en deuxième période, un exercice habituellement spécialité du Portugais. En décembre prochain, il sera particulièrement difficile de départager les deux hommes dans la course au Ballon d’Or. L’Argentin a battu tous les records de buts marqués lors de l’exercice 2011-2012, et repart sur les mêmes bases cette saison, mais le Portugais a remporté la Liga avec le Real Madrid, et mené le Portugal en demi-finale de l’Euro. Ce dont on peut être sûr, c’est qu’on assiste à un duel direct jamais vu dans l’histoire du football.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live