Javier Mascherano accepte d’être condamné pour fraude fiscale, dans le cadre d’une transaction pénale au terme de laquelle il versera 816.000 euros d’amende et sera condamné à un an de prison, une peine qu’il ne devra cependant pas accomplir. Mascherano ne sera pas incarcéré puisque les peines inférieures à deux ans de prison ne sont pas exécutées en Espagne, sauf en cas de récidive.

Le parquet accusait le joueur du FC Barcelone de n’avoir pas payé près de 1,5 million d’euros dus au fisc au titre des droits à l’image perçus entre 2011 et 2013. A l’issue de l’audience, Mascherano a rejeté la faute sur ses anciens conseillers. Je n’ai pas de grandes connaissances en matière fiscale et légale, par conséquent je dois m’appuyer sur des personnes qui connaissent ces sujets techniques, a-t-il expliqué. Tout au long de ma carrière j’ai été une personne honnête et responsable, j’ai respecté mes camarades, les clubs que j’ai représentés et les pays où j’ai vécu.