Football - Espagne

Le Real en retard à l'allumage

Le Real en retard à l'allumage

Difficile de dire que le Real Madrid a raté son entrée dans cette Liga. Face à un adversaire du calibre de Valence, l'une des seules équipes à pouvoir contrarier le Real ou le Barça, un résultat nul pour débuter sa saison n'est pas une mauvaise opération comptable. Mais les regrets risquent d'être madrilènes ce dimanche. Dominateur, le champion en titre avait en plus rapidement ouvert le score, grâce à Higuain, préféré à Benzema en pointe, qui devait toutefois s'y reprendre à trois fois pour tromper Diego Alves (1-0, 9e). Ce sera la seule fois que le portier valencian allait céder de la soirée. Ce n'est pourtant pas faute pour les attaquants merengue d'avoir tenté leur chance, surtout après l'égalisation des visiteurs. Sur un coup franc de l'ancien Montpelliérain Costa, Jonas profitait en effet du choc entre Casillas et Pepe pour égaliser (42e, 1-1), alors que le défenseur portugais était remplacé à la pause, blessé.

Avec un Lass Diarra titulaire surprise dans l'entrejeu, le Real Madrid se procurait de nombreuses occasions, sans parvenir à trouver la faille. Di Maria ne cadrait pas (52e), alors que Higuain trouvait la barre de Diego Alves (64e). Ce dernier s'interposait par contre devant Higuain (65e), puis Özil (67e), et mettait également en échec Benzema, entré à l'heure de jeu à la place de Diarra justement (72e). Pour parachever son festival, Diego Alves sortait une dernière tentative brûlante de Cristiano Ronaldo (82e) pour conserver ce match nul qui faisait parfaitement les affaires des siens. Pas sûr que José Mourinho soit de son côté satisfait...

Au Camp Nou, le FC Barcelone a déroulé comme si de rien n'était. Carles Puyol, de retour de blessure, a lancé la saison catalane en marquant le premier but de la rencontre contre la Real Sociedad (1-0, 4e). Le club de Philippe Montanier s'est révolté dans les minutes suivantes en égalisant par Castro (1-1, 9e). Mais la mécanique bien huilée du Barça a ensuite repris le contrôle des opérations. Titularisé à la place d'Iniesta, Cristian Tello s'est signalé avec deux passes décisives. Un autre joueur s'est signalé : Lionel Messi. Auteur d'un doublé (11e et 15e), l'Argentin a torturé la défense de la Real. Avant la mi-temps, l'issue de la rencontre ne faisait plus aucun doute avec un quatrième but de Pedro (4-1, 40e). La seconde période a été une formalité pour l'équipe catalane. L'occasion de faire jouer David Villa, de retour après plus de huit mois d'absence. Le buteur du Barça s'est fait plaisir en marquant le cinquième et dernier but des Blaugranas (5-1, 85e).

Autre rencontre prolifique avec Bilbao contre le Betis Séville. L'Athletic Bilbao et le Betis se sont livrés à une incroyable course-poursuite (3-5). Les visiteurs menaient de trois buts à la pause devant un public de San Mames médusé. Mais les Basques sont parvenus à faire leur retard à la 76e minute... avant de craquer à nouveau et d'encaisser deux nouveaux buts, et une lourde défaite au final.


Achetez ce produit Real Madrid sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport