Football - Espagne

Le Real déjà trop loin du Barça ?

Le Real déjà trop loin du Barça ?

Après seulement quatre matchs, on ne peut pas dire que le Real Madrid a déjà perdu son titre de champion d'Espagne. Le parcours est encore long d'ici la 38e journée, et les retournements de situation ne sont pas rares dans le football. Mais force est de constater que le club merengue a énormément hypothéqué ses chances de conserver son trophée, en s'inclinant une nouvelle fois ce samedi sur la pelouse du FC Séville (1-0). Car ce revers vient s'ajouter à celui de la 2e journée à Getafe (2-1), et au match nul en ouverture, à domicile face à Valence (1-1). Les hommes de José Mourinho n'ont donc pris que 4 points en autant de rencontres, et mènent en ce début d'exercice 2012-2013 un rythme de relégable. Et comme dans le même temps, le FC Barcelone a remporté l'intégralité de ses rencontres, huit longueurs séparent déjà les deux géants du football espagnol, autant dire un véritable gouffre.

Le Special One a donc de quoi s'inquiéter, à trois semaines du premier Clasico de la saison, qui plus est sur la pelouse du Barça. Au-delà du résultat, c'est la manière qui pose question. Comme trop souvent la saison passée, la Casa Blanca a encaissé un but dès les premiers instants de la partie ce samedi soir à Séville, après à peine plus d'une minute de jeu, sauf que contrairement à l'an dernier, les coéquipiers de Karim Benzema n'ont jamais été capables de renverser la tendance. Une atmosphère pesante suite aux déclarations de Cristiano Ronaldo il y a deux semaines, des joueurs offensifs pas du tout inspirés, un manque de liant entre les lignes ... ce Real-là est loin de celui qui a battu tous les records en 2011-2012, et c'est bien ce qui amène à penser que les Madrilènes sont loin de pouvoir reprendre huit points à un Barça qui semble lui s'amuser de ses adversaires.

"Ma préoccupation, ce ne sont pas les points de retard sur le Barça. C'est qu'en ce moment, je n'ai pas d'équipe, confirme Mourinho en conférence de presse. Depuis le début de la saison, nous avons joué la finale de Supercoupe d'Espagne, et plus rien. Aujourd'hui (samedi), il y a eu très peu de têtes pensant au match et à la victoire, au fait que le football est prioritaire dans leurs vies. J'arrive à en compter deux ou trois. Je ne pense pas que cela ait un lien avec les rumeurs qui ont agité la presse ces deux dernières semaines. Cela a à voir avec l'état d'esprit de la plupart de mes joueurs." Si le Real Madrid ne change pas très rapidement de visage, la désillusion risque d'être encore plus grande au soir du 7 octobre. En cas de défaite lors du Clasico, en considérant que Madrilènes et Barcelonais remportent les deux matchs qu'ils ont à jouer en Liga d'ici là, l'écart entre les deux ennemis jurés pourrait être de onze points. Avec une telle avance, les Catalans fileraient à coup sûr vers la reconquête du titre.


Achetez ce produit FC Barcelone sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport