Le championnat d’Espagne est complètement relancé ! Le FC Barcelone s’est imposé 3-2 sur la pelouse du Real Madrid grâce à un doublé de Messi, lors de la 33e journée. Le club catalan prend provisoirement la tête devant son rival, mais ce dernier compte un match en moins. Le scénario de ce Clasico fut fou. Madrid a ouvert la marque par Casemiro (28e). Messi a égalisé (33e). Puis Rakitic a donén l’avantage aux Blaugrana (73e). Mais Rodriguez a égalisé pour les Merengue (85e). Fin du chapitre ? Non ! Messi a inscrit le but de la victoire à la 92e minute !

Rappel des enjeux d’avant-match
Ce 234e Clasico de l’histoire du championnat d’Espagne marquera bien évidemment l’histoire de la Liga. C’est un match déterminant pour le titre entre le Real Madrid leader (1er, 75 pts, un match en moins) et le FC Barcelone (2e, 72 pts). 22 stars sur la pelouse pour animer les 81 044 supporters du Santiago Bernabeu et les 650 millions de téléspectateurs qui seront devant la télévision pour admirer un récital de football.

Zidane veut finir la saison de la meilleure des manières
Un seul mot d’ordre pour les hommes Zinedine Zidane, la victoire pour enfin remporter cette Liga, une sentence qui serait presque normale après la saison exceptionnelle du Real Madrid. Les Madrilènes viennent d’obtenir leur billet pour le dernier carré de la C1 et veulent surfer sur cette bonne forme pour vaincre l’ennemi de toujours, le Barça. Pour le moment le Real mène de peu au nombre de victoires (93 contre 91) et 49 matches ont fini sur un score de parité entre ces deux géants d’Europe. Pour ce choc il pourra compter sur Ronaldo et Benzema alors que Bale est toujours incertain pour le Clasico.

Une statistique sera importante, 55 matchs enchaînés depuis un an par le Real avec au moins un but inscrit, c’est-à-dire depuis un match nul 0-0 contre Manchester City en demi-finale aller de Ligue des champions le 26 avril 2016. Un enchaînement record en Espagne et qui pour le Clasico de dimanche sera déterminant, un grand match se joue souvent sur des petits détails.

Attention à la bête blessée
De son côté, le Barca a chuté mercredi face à la Juventus Turin (0-3, 0-0). Les Catalans peuvent donc tout perdre en moins d’une semaine et cela serait donc un tournant dans la saison depuis plusieurs années. Pourtant, les joueurs du FC Barcelone ont quitté le stade avec une grande ovation, les supporters voulaient mettre les joueurs dans les meilleures conditions mentales pour le match de dimanche. Privé de Neymar, le Barca devra s’en remettre à Messi et Suarez pour signer un succès qui comptera pour le sprint final. Une victoire leur permettrait de revenir à hauteur du leader merengue et d’espérer conserver leur titre de champion d’Espagne pour finir la saison avec Luis Enrique, sur le départ en juin, en beauté.

Il n’y a pas eu de miracle mais il reste un doublé en jeu, voilà le titre du Mundo Deportivo après le match face à la Juve. Le Barca ne veut pas sortir avec une saison blanche, eux qui collectionnent 8 trophées sur 11 possibles depuis la saison 2014. Alors qui de Luis Enrique pour sa dernière saison ou de Zinedine Zidane sera le maître en Espagne jusqu’au prochain clasico, réponse dimanche à 20h45 pour cette magnifique opposition de style.

N.P