Poursuivi à plus de 200 km/h par la police espagnole, James Rodriguez a refusé de s’arrêter. De quoi probablement lui valoir de gros problèmes.

James Rodriguez risque de payer cher son écart de conduite. Vendredi, l’international colombien a été poursuivi par la police à plus de 200 km/h sur l’autoroute et a refusé d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre. Il s’est ensuite réfugié au sein du centre d’entraînement du Real Madrid, pensant pouvoir échapper aux policiers.

Un comportement qui fait la une des journaux madrilènes As et Marca, ces derniers n’hésitant pas à comparer James Rodriguez à un joueur du célèbre jeux vidéo GTA. A n’en pas douter, la révélation de la Coupe du monde 2014 devra rendre des comptes à la justice. Car en plus de son excès de vitesses, il a mis les autres automobilistes en danger en refusant de s’arrêter. De quoi un peu plus noircir une saison mal embarquée pour l’ancien Monégasque.