Après cinq confrontations cette saison, le Barça et l’Atletico Madrid s’affrontent une dernière fois samedi (18h) lors de la finale tant attendue du championnat d’Espagne. Devant leur public, les Catalans doivent absolument l’emporter s’ils veulent être sacrés. Dans le cas contraire, le titre sera pour l’Atletico.

Pour suivre le LIVE depuis votre téléphone mobile, téléchargez l’appli Sport.fr. C’est gratuit !

LE COMMENTAIRE ICI

Pour la première fois depuis dix ans, la Liga peut échapper à un duo Barça-Real qui ne cesse de truster les titres nationaux ces dernières saisons. Samedi, dans un Camp Nou plein à craquer et chauffé à blanc, l’Atletico Madrid tentera de mettre fin à ce règne à deux têtes en résistant aux assauts barcelonais. De leur côté, les champions en titre catalans ont une occasion inespérée de conserver leur couronne, elle qui semblait vaciller au fil des semaines et qu’on envoyait à Madrid au fur et à mesure des déconvenues du club blaugrana.

Mais cette finale que tout le monde attend se jouera dans un tout autre contexte. Plus question de statistiques ou de forme du moment. Même si l’Atletico semble avoir été plus séduisant cette saison, le Barça de Gerardo Martino sait qu’il lui suffit d’une victoire dans son antre pour être sacré pour la 23e fois de son histoire. En conférence de presse, le technicien argentin a d’ailleurs souligné le caractère particulier de la rencontre : C’est une opportunité unique de jouer une finale dans une compétition longue de 38 matchs, à la maison et contre le rival direct. Dans ce genre de matchs, il ne faut pas tenir compte des précédents parce que l’état émotionnel est complètement différent. L’aspect émotionnel de ce genre de rencontre est plus important que les aspects techniques ou physiques.

Le Barça en habitué

De son côté, son homologue Diego Simeone ne changera pas son fusil d’épaule. Fidèle à des principes qui ont emmené son équipe sur la dernière marche de la Liga et de la Ligue des champions, une philosophie de jeu basée sur une intensité et un pressing de tous les instants, El Cholo a déclaré que ses joueurs devraient avant tout tenir physiquement face à un adversaire qui risque d’emballer un match qu’il jouera devant près de 100 000 supporters acquis à sa cause.

À ce petit jeu, le Barça a un temps d’avance. Habitués à de telles joutes, les Blaugrana, qui devraient enregistrer les retours de Gerard Piqué et Jordi Alba, tenteront de faire tomber des Colchoneros qui restent sur deux matchs sans victoire et n’ont pas l’expérience de ces rendez-vous. Émoussés depuis plusieurs semaines, les hommes de Simeone tirent sur la corde. Malgré le retour de blessure de leur buteur Diego Costa, les Rojiblancos pourraient lâcher une Liga qu’ils mériteraient d’aller chercher pour leurs fans, sevrés de sacre national depuis 16 ans. Pour cela, il faudra contenir un Barça pas encore rassasié de titres et qui ne saurait se satisfaire d’une Supercoupe glanée en début de saison contre ce même Atletico. Quand David entre dans l’arène de Goliath.