Olivier Létang a justifié ce qui avait incité le Stade Rennais à se tourner vers Sabri Lamouchi, le nouvel entraîneur de la formation bretonne.

 

« On a eu un nombre d’échanges très important. Il a une expérience très importante comme joueur. Il a gagné des titres en France, eu une carrière à l’internationale. Ce qui était important pour moi, a affirmé le président des Rouge et Noir durant une conférence de presse. Au-delà de nos échanges, on s’est rencontré sur beaucoup de points communs, de valeurs. Ce qui nous a semblé quelque chose de logique de collaborer ensemble et de développer le projet au Stade Rennais. Je voulais quelqu’un de dynamique, qui apporte un souffle nouveau et qui ait une très grosse envie de nous rejoindre, avec beaucoup d’enthousiasme et la volonté d’oeuvrer au quotidien pour qu’on puisse avoir des performances intéressantes. Je compare un petit peu l’arrivée de Sabri à celles de Laurent Blanc à Bordeaux ou l’arrivée de Jocelyn Gourvennec à Guingamp. Qui étaient, tous deux, et ce n’est pas péjoratif, des jeunes entraîneurs avec beaucoup d’envie, des valeurs très fortes, aussi. »