L’équipe de France s’est qualifiée pour la Coupe du monde 2018 à la faveur de sa victoire 2-1 face à la Biélorussie. Dans ce match, les Bleus ont globalement été sérieux, mais auront connu une seconde mi-temps plus compliquée. Ils iront néanmoins en Russie en juin 2018 ! Retrouvez les notes des Bleus ci-dessous.

Lloris (5) : Il n’aura pas connu un match très difficile mais se sera fait quelques frayeurs, notamment sur la dernière action du match. Il est impuissant sur le but encaissé avant la pause.

Sidibé (6) : Comme en Bulgarie, il aura été sérieux et efficace défensivement. Il n’aura en revanche pas trop été présent offensivement.

Varane (6) : Très serein défensivement et dans la relance (peut-être même parfois un peu trop ?) il aura eu le mérite de rester concentrer jusqu’à la fin.

Umtiti (6,5) : Il aura été une nouvelle fois présent dans les duels et dans l’impact physique, là où on l’attend.

Digne (5) : Les offensives des Biélorusses seront souvent passées par son côté et il n’aura pas vraiment pesé en attaque. Il a été moins bien physiquement, surtout en fin de match.

Matuidi (6,5) : Il aura fait le travail de l’ombre, comme d’habitude. Toujours essayant de combler les intervalles, il a aussi tenté de participer à la construction. Passeur décisif sur l’ouverture du score.

Tolisso (7) : C’est sa passe pour Matuidi qui fait la différence sur le premier but du match, celui de Griezmann. Le joueur du Bayern Munich s’est régalé dans le jeu court et le jeu long et aura travailler pour casser les lignes.

Lemar (6) : Il a été intéressant, venant très souvent donner un coup de main au milieu de terrain. Il a néanmoins manquer de justesse sur ses corners. Remplacé par Payet à la 80e.

Coman (5,5) : Il a essayé de mettre de la vitesse sur son côté droit, mais il a souvent manqué de justesse dans le dernier geste. Remplacé par Mbappé (60e) qui a essayé de mettre un peu de folie.

Griezmann (7,5) : Doublement décisif (un but, une passe) il aura été l’un des artisans de la qualification des Bleus et a eu le mérite de faire sauter le verrou Biélorusse. Remplacé à la 78e par Sissoko qui a été mis là pour combler les brèches.

Giroud (6,5) : Ce qu’on lui demande c’est de marquer des buts. Et dans ce registre là, il faut reconnaître qu’en équipe de France il est efficace. Son 28e but avec l’équipe de France permet aux Bleus d’être qualifié pour la Coupe du monde 2018.