L’AS Monaco entame ce mercredi son parcours en Ligue des Champions face à l’équipe du RB Leipzig. Après la gifle reçue ce week-end face à Nice, 4-0, les Monégasques vont devoir montrer un tout autre visage en Europe. Son premier adversaire, Leipzig, deuxième de la Bundesliga la saison dernière, pourrait lui réserver un match-piège…


Demi-finaliste de la précédente édition de la Ligue des Champions, l’AS Monaco fera t-il aussi bien cette saison ? Une chose est sûre c’est que s’ils réalisent le même match que ce samedi face à Nice (défaite 4-0), les hommes de Leonardo Jardim ne sont même pas certains de sortir de leur groupe.

Un revers inattendu dans le derby

Ce week-end, ce sont des Niçois mal en point qui recevaient à l’Allianz Riviera un AS Monaco qui souhaitait garder la tête de la Ligue 1 en compagnie du PSG. Alors que l’équipe de Lucien Favre n’avait pas encore gagné un match en Ligue 1 et que celle de Falcao n’avait pas encore perdu, c’est Nice qui l’a facilement emporté 4-0 (comme l’année dernière) dans un match à sens unique.

Côté Monégasque, cette défaite n’est pas la meilleure façon de préparer l’entrée en lice dans la Ligue des Champions, une compétition qui réussit souvent au club de la Principauté. “Il faut vite oublier, travailler fort pour préparer notre déplacement en Allemagne” a d’ailleurs reconnu l’entraîneur Portugais de l’ASM.

En 4-4-2 classique pour se rassurer

Face à Leipzig, impressionnant second de Bundesliga l’an passé, le champion de France en titre s’attend à un match difficile mais ne devrait pas changer son schéma de jeu pour autant. On pourrait retrouver un onze similaire ou presque, à celui qui a participé à la déroute face à Nice.

Compositions probables

Leipzig : Gulacsi – Klostermann, Orban (C), Upamecano, Halstenberg – Sabitzer, Demme, Kampl, Forsberg – Poulsen (ou Augustin), T.Werner.

Monaco : Subasic – Sidibé, Glik, Jemerson, Jorge – R.Lopes, Fabinho, Tielemans, Ghezzal – Falcao (C), Diakhaby.

Les conférences de presse d’avant-match
Leonardo Jardim

Jemerson

L’entraîneur de Leipzig, Ralph Hasenhüttl


Brice Gonzales