Le Paris Saint-Germain ne devrait plus avoir à se soucier du fair-play financier à partir du mois de juin prochain.

Libéré, délivré ? A en croire les informations de L’Equipe, le Paris Saint-Germain devrait enfin sortir du viseur de l’UEFA à partir du mois de juin concernant le fair-play financier. Le club de la capitale se montre en effet confiant, alors que dans les faits, la sanction avait été levé l’été dernier. Mais pour que cela perdure, les dirigeants parisiens doivent présenter des comptes équilibrés à la fin de la saison.

Si c’est le cas, les Parisiens pourront se montrer encore une fois très présent sur le marché des transferts, alors que Cristiano Ronaldo, Neymar ou encore Robert Lewandowski sont des cibles potentiels de Nasser Al-Khelaïfi pour cet été.

Avec un budget à venir de 520 millions d’euros, montant qu’aucun club français n’a jamais atteint, le Paris Saint-Germain aura des arguments à faire valoir au moment d’attirer les plus grands joueurs du monde.