Vladimir Poutine vient d’annoncer officiellement que les travaux des sites pour la prochaine Coupe du monde 2018, ont du retard.

« Ces retards ne sont pas cruciaux, il n’y a rien de terrible, mais comme je l’ai toujours dit… c’est une chose très difficile de résoudre les derniers problèmes dans le sprint final », a indiqué Poutine sur les travaux des stades de la Coupe du Monde 2018. Pour lui, il ne faut pas lâcher à quelques mois de la compétition : « si on se relâche, nous ne terminerons pas pleinement le travail ».

La Coupe du Monde 2018 démarre le 14 juin prochain en Russie. Une annonce qui montre que les travaux ont du retard car avec une communication très contrôlée, la sortie du président Poutine pourrait pousser les constructeurs des stades à accélérer les constructions.