Football - Equipe de France

Wenger de nouveau sur la "short list" ?

Wenger de nouveau sur la

Noël Le Graët va-t-il être tenté de contacter à nouveau Arsène Wenger dans le but de lui confier les rênes de l'équipe de France ? Alors que le coach d'Arsenal a déjà refusé une première fois la proposition du président de la Fédération française de football, les deniers évènements en date du club londonien pourraient pousser le technicien alsacien à reconsidérer sa position. En effet, le choix de Robin van Persie de ne pas prolonger son contrat avec les Gunners au-delà de la saison 2012/2013 semble avoir mis le bazar au sein de l'organigramme d'Arsenal.

Cette décicion aurait en effet plongé Wenger dans une rage folle. Lui qui comptait construire sa future équipe autour du buteur néerlandais, devra désormais penser à un plan de secours. Pour autant, le coach français souhaite conserver son joueur jusqu'au bout de son contrat, volonté que ne partage pas forcément les deux actionnaires majoritaires du club, Stan Kroenke et Ousmanov Alishe. Si ces derniers décidaient de passer outre l'avis de leur entraîneur, il serait en effet possible que ce dernier décide de claquer la porte et de trouver un nouveau challenge.

Le délai accordé à la base par Le Graët à Didier Deschamps pourrait donc aussi s'appliquer à Arsène Wenger. Et il est probable que la préférence de l'ancien président de l'En Avant Guingamp se porte sur l'entraîneur londonien, tant son nom et ses succès outre-Manche ont fait de lui un grand nom du football français. Mais malgré le départ chaque année de ses meilleurs joueurs, Wenger est toujours resté dans son club de cœur. Cependant, le dossier Van Persie pourrait être goutte d'eau qui fait déborder le vase.


Achetez ce produit Arsenal FC sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport