Football - Equipe de France

Un éternel recommencement

Un éternel recommencement

Deux ans après la prise de fonction de Laurent Blanc à l'issue d'une coupe du monde 2010 désastreuse aussi bien sur le plan sportif que dans l'image véhiculée par les footballeurs, Didier Deschamps va diriger son premier match à la tête de la sélection tricolore contre l'Uruguay mercredi. Et si en conférence de presse, l'ancien coach marseillais déclare vouloir travailler dans la continuité du travail de son prédécesseur (Je ne repars pas de zéro), il semblerait qu'à deux ans du Mondial brésilien, les Bleus soient repartis pour une nouvelle phase de reconstruction.

A commencer par la charnière centrale voulue par Deschamps. Si Adil Rami n'a pas été sélectionné pour raisons médicales, le champion du monde 98 n'a pas donné de raisons sur la non sélection de Philippe Mexès, un homme de base de Laurent Blanc au cours de ces deux dernières années. Désormais, la préférence du nouveau sélectionneur semble aller vers Laurent Koscielny, qui est cependant forfait pour ce match amical contre l'Uruguay. Au milieu de terrain, pas de Alou Diarra, ni de Yann M'Vila. Le premier était trop juste physiquement pour pouvoir prétendre à une sélection, alors que le second fait l'objet d'une décision "disciplinaire".

Seuls Lloris, Benzema et Ribéry dans la continuité


Sans Samir Nasri, ni Yoann Gourcuff dans le groupe, Didier Deschamps devrait probablement confier la direction du jeu à Mathieu Valbuena. Son ancien protégé à l'OM a toujours réalisé des matches corrects sous le maillot bleu. Pourtant lors de l'Euro en Pologne et en Ukraine, Blanc ne lui avait pas donné la moindre minute de temps de jeu. Ce premier match amical sera donc l'occasion pour "petit vélo" de se démarquer et de gagner des points.

Au final, seul la ligne offensive devrait conserver un semblant de continuité avec les choix de Laurent Blanc. Les deux stars de l'équipe de France, Franck Ribéry et Karim Benzema débuteront surement la rencontre, avec probablement Dimitri Payer pour animer le couloir droit. L'ancien Lillois profite des absences de Jérémy Ménez (suspendu par la commission de discipline de la LFP) et Hatem Ben Arfa (choix de Deschamps) pour débuter la rencontre. Enfin, Olivier Giroud devrait avoir du temps de jeu au côté de Benzema. Une association dans laquelle Laurent Blanc ne croyait pas, jugeant ce schéma de jeu à deux attaquants trop risqué. Lorsque l'on fait les comptes, seul trois joueurs cadres de l'ancien sélectionneur semblent indiscutables aux yeux de Didier Deschamps (Lloris, Ribéry, Benzema). Et à deux ans d'une Coupe du monde, cela paraît trop peu pour espérer remporter un second titre mondial.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Giroud reste indispensable Equipe de France

Giroud reste indispensable

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.

L'UBB mate Toulouse, Grenoble sur le fil, La Rochelle tout en haut Top 14

L'UBB mate Toulouse, Grenoble sur le fil, La Rochelle tout en haut

Grenoble s'est imposé 21-20 face à Castres, samedi lors de la 22e journée du Top 14. Mélé a donné la victoire aux Isérois sur un drop réussi à la 78e minute. À quatre journées de la fin de la phase régulière, le maintien reste mathématiquement possible pour le FCG. La Rochelle a consolidé son siège de leader en s'imposant 23-13 à Pau. L'UBB a dominé le Stade Toulousain (20-11), dans le choc de la soirée.